Déferlement de violence à Bordeaux toute la soirée avec de violents affrontements entre casseurs et CRS

par morandini

A Bordeaux, pendant plus de deux heures, les manifestants se sont opposés dans un face à face interminable aux forces de l'ordre qui ont lancé en masse lacrymogènes, grenades de désencerclement et flash-ball.

Les « gilets jaunes » présents revenaient à leur poste à chaque accalmie, avant de repartir en courant devant les épaisses fumées. En fin de journée, un manifestant a été gravement blessé en ramassant une grenade de désencerclement lancée par les forces de l'ordre. Il aurait perdu une main.

Acculé devant la mairie, le mouvement s'est déplacé du côté du Cours Alsace Lorraine, où des feux ont été allumés, provenant de plusieurs poubelles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.