"Crimes et faits divers" spécial lundi en prime sur NRJ12 - Voici le sommaire

par morandini

C'est certainement la pire affaire d'infanticide que la Belgique n'ait jamais connue. Le 28 février 2007, la petite commune de Nivelles est le théâtre d'un drame à peine croyable. C'est dans ce quartier bordé d'imposantes maisons bourgeoises que vit Geneviève avec son époux et leurs 5 enfants. Mais au fil des mois, la mère de famille de 40 ans tombe peu à peu dans la dépression. Elle se décide alors à commettre l'irréparable. Elle sort acheter des couteaux. Puis de retour à son domicile, alors que ses cinq enfants âgés de 3 à 14 ans regardent la télé, elle les appelle un par un et les égorge à tour de rôle. Geneviève s'enfonce ensuite la lame dans le thorax mais ne parvient pas à mettre fin à ses jours. En 2008, cette mère infanticide est condamnée par la cour d'assises à la réclusion criminelle à perpétuité. Mais en avril dernier, coup de théâtre : la demande de libération conditionnelle de Geneviève, déposée quelques semaines plus tôt, est approuvée par la justice. Une décision qui révolte son ex-mari et père des 5 enfants décédés. Il est en colère et dit craindre pour sa vie. Il sera en direct sur le plateau de Crimes et Faits divers.

Le 14 février 2011 à l'aube, Patricia Bouchon effectue comme à son habitude son footing matinal dans la petite commune de Bouloc en Haute-Garonne. Mais elle ne reviendra jamais à son domicile. Un mois plus tard, après des recherches intensives, son corps est retrouvé en état de décomposition, sous un ponton d'une départementale, à 12 km de son domicile. Pour Christian, son mari et Carlyne, leur fille, la peine est incommensurable. Surtout que l'enquête piétine. Il faudra attendre près de deux ans, pour que le portrait robot d'un suspect soit diffusé. Ce portrait et de nombreux témoignages, vont permettre de confondre Laurent, un plaquiste d'une trentaine d'années, au profil psychologique intriguant. Laurent est donc mis en examen en pour "homicide volontaire" et placé en détention provisoire. Christian, le mari de Patricia et Carlyne, sa fille, seront en direct avec nous, pour nous raconter le combat qu'ils mènent depuis plus de 8 ans pour connaître la vérité.

Le 26 décembre 2016, au lendemain de Noël, la vie de trois familles va être bouleversée à jamais. Un jeune homme de 23 ans originaire de Beauvais, quitte subitement son domicile et parcourt 1.000 kilomètres en deux jours, en semant la mort au hasard. Le jeune homme se serait rendu en TGV jusqu'à un village qui jouxte Valence, où il se serait introduit chez Paulette, une retraitée de 80 ans, avant de la massacrer. Puis, il se serait rendu dans la foulée chez Marie-Thérèse et Bernard, un couple de retraités, qu'il aurait aussi tués, avant de leur voler leur voiture. L'homme poursuit ensuite sa route jusqu'à un supermarché d'Orange, où il aurait asséné de violents coups de pierre à Renée, une femme de 65 ans venue faire ses courses avec son époux Roger. Gravement blessée, Renée décédera à l'hôpital. Après avoir pris la fuite, il est finalement interpellé le

Vos réactions doivent respecter nos CGU.