Coronavirus - Revoir l'intégralité de l'intervention surprise du Président Emmanuel Macron depuis une école de Poissy, dans les Yvelines pour évoquer la rentrée des classes du 11 mai

par morandini

Emmanuel Macron a accordé une interview télévisée surprise pour rassurer les enseignants et les parents d'élèves. «Je veux plutôt une bonne rentrée qu'une rentrée en nombre», a-t-il prévenu, alors que le retour en classes maternelles et primaires dès le 11 mai a suscité une très vive inquiétude. Le président de la République a assuré que, «pour (lui), la règle est simple : on ne mettra jamais (personne) en situation de danger en venant faire(son travail».

Le chef de l'État a confirmé qu'aucune commune ne sera obligée de rouvrir ses établissements la semaine prochaine si les conditions sanitaires ne sont pas réunies... Même s'il les a encouragées à faire le maximum pour respecter le calendrier qui a été fixé par l'exécutif. «Le 11 mai, dans la plupart des écoles, ce sera une journée de prérentrée pour s'organiser entre soi. Et le 12, ou le 14, ou peut-être un peu plus tard chez certains - là il faut laisser le choix sur le terrain -, on va accueillir les enfants. On va décider collectivement, au plus près du terrain, avec beaucoup de pragmatisme».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.