Coronavirus - Reportage en Italie où les restaurants ont rouvert leurs portes hier après plusieurs semaines de fermeture en raison de la situation sanitaire

par morandini

A Rome, en Italie, les rues se sont animées lundi 1er février. Il y a quelques touristes, les musées sont ouverts, les concerts en plein air reprennent, et les restaurants accueillent leurs premiers clients de l’année. "C’est beaucoup plus animé qu’en France", témoignent un couple de Français. Dans les régions les moins touchées par l’épidémie, tous les restaurants peuvent rouvrir, et accueillir à l’intérieur ou en terrasse.

Pour rappel, plus aucune région n'est classée "rouge" en Italie, le niveau de risque le plus élevé et la grande majorité des régions italiennes sont désormais classées au niveau "jaune", c'est-à-dire à risque modéré, à l'exception du Haut-Adige (nord), de l'Ombrie (centre), des Pouilles, de la Sardaigne et de la Sicile (sud), classées en "orange" (risque moyen).

C'est cet abaissement du niveau de risque, décidé sur la base de critères comme le taux d'occupation des services de réanimation ou le taux de propagation du virus, qui a permis la réouverture des bars et restaurants en journée et l'assouplissement des déplacements.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.