Coronavirus - Reportage aux côtés de ces Français qui veulent profiter de ce premier week-end de déconfinement après avoir passé 55 jours enfermés

par morandini

Nageurs, plaisanciers, pêcheurs à pied et surfeurs peuvent retrouver le chemin des plages, de la Méditerranée à l'Atlantique et la Manche. Pas question pour autant de bronzer ou de pique-niquer: elles sont réservées à un usage "dynamique", ont prévenu les autorités, qui y ont prohibé sports et jeux collectifs. Fin de confinement aussi dans le massif du Mont-Blanc, où le téléphérique de l'Aiguille du Midi et le train du Montenvers reprennent du service samedi, moyennant un protocole sanitaire drastique. Privés de nature huit semaines durant, les urbains franciliens vont pouvoir renouer avec la verdure, la région Ile-de-France ayant rouvert 39 forêts publiques.

"La nature m'a vraiment manqué", affirme Lise Balmes, médecin hospitalière de 55 ans qui partira très tôt "pour voir la belle lumière du matin en forêt". Les routes devraient enregistrer les premiers ralentissements comme en direction de l'ouest au départ de Paris, prévoient les sociétés d'autoroute. Fréquenté chaque année par des millions de fidèles, le Sanctuaire de Lourdes (Hautes-Pyrénées) rouvrira partiellement ses portes samedi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.