Coronavirus - La Suède qui a refusé le confinement obligatoire enregistre moins de morts qu'en France... Et si la stratégie de l'immunité collective était en réalité la bonne ?

par morandini

C'est une info qui va troubler plus d'un lecteur... Il y a moins de morts en Suède qu'en France, alors que le pays a refusé d'imposer le confinement à sa population. Les résultats livrés par France 2 hier soir sont troublant, car dans ce pays où les bars, les restaurants, les écoles sont restés ouverts, il y a 188 décès par million d'habitants contre 310 décès par million en France.

La pandémie touche essentiellement deux catégories de populations en Suède. D'une part les personnes âgées dans les maisons de retraite : dans la capitale, Stockholm, près de la moitié des maisons de retraite sont touchées par le virus. D'autre part les immigrés, qui représentent quand même un quart de la population totale dans le pays. Le taux de contamination y est trois fois supérieur à la moyenne, en particulier parmi les immigrés d'origine somalienne.

Le gouvernement suédois continue de parier sur la stratégie de l'immunité collective, selon laquelle près de 60% de la population contracte le virus et développe des anticorps, ce qui protégerait mécaniquement les 40% restants. L'épidémiologiste qui conseille les pouvoirs publics, Anders Tegnell, persiste et signe et demeure confiant dans cette stratégie.

Selon lui, la capitale Stockholm, est proche d'avoir atteint cette immunité collective, et le pays tout entier pourrait l'atteindre le mois prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.