Coronavirus : La conférence de presse d'Edouard Philippe le samedi 28 mars 2020 sur le coronavirus

par morandini

Le gouvernement prépare les Français à une première quinzaine d'avril "difficile" et accélère dimanche les évacuations sanitaires de malades souffrant du coronavirus, pour soulager les régions les plus touchées par l'épidémie. "Les 15 premiers jours d'avril seront encore plus difficiles que les 15 jours qui viennent de s'écouler", a prévenu samedi le Premier ministre Edouard Philippe, alors que le bilan de l'épidémie faisait un nouveau bond en France, avec 319 morts supplémentaires à l'hôpital en 24 heures.

Le confinement a été prolongé jusqu'au 15 avril pour tenter d'interrompre la propagation du coronavirus, dont les cas lourds déferlent en Ile-de-France et menacent les services hospitaliers de saturation. Sur 1.500 places dans les services de réanimation de la région parisienne, 1.300 lits sont actuellement occupés.

"Le combat ne fait que commencer", a prévenu M. Philippe, qui a défendu la stratégie du gouvernement face aux critiques qui montent sur son manque de réactivité face à l'épidémie. Le gouvernement compte passer à 14.000 lits en réanimation contre 5.000 au début de la crise, et la capacité à tester la population va être amplifiée, jusqu'à atteindre 80.000 tests par jour fin avril. Face au manque criant de masques, qui a créé la polémique, plus d'un milliard de masques de protection ont été commandés, notamment à la Chine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.