Coronavirus - Cyril Hanouna annonce que son chroniqueur Jean-Michel Maire est positif à la COVID-19 pour la deuxième fois en quelques mois : "Il est très fatigué"

par morandini

C'est une information donnée hier soir au début de TPMP et qui ne manque pas d'inquiéter les téléspectateurs, non seulement car elle touche un des chroniqueurs de l'émission mais aussi car c'est plutôt un mauvais signe pour la suite de l'épidémie de Covid-19. L'animateur a en effet indiqué que son chroniqueur Jean-Michel Maire était touché par le coronavirus pour la deuxième fois en quelques mois, puisqu'il l'avait déjà eu au printemps dernier.

"Il y a beaucoup de gens qui me demandent des nouvelles de Jean-Michel. Mon Jean-Mi est fatigué", a débuté Cyril Hanouna, "en fait, il est malade. On ne va pas se mentir, il a la Covid. Il l'a une deuxième fois. Il est très fatigué, je l'ai eu ce week-end par SMS et il n'est vraiment pas en forme". Et une des chroniqueuse d'ajouter "qu'il avait une nouvelle fois perdu le goût".

Alors peut-on être infecté deux fois par le virus ? Pour l'instant la recherche semble être hésitante. Voici ce que l'Inserm déclare dans un communiqué paru le 27 octobre. "En l’état actuel des connaissances, la plupart des scientifiques s’accordent pour dire que le phénomène de réinfection demeure rare". "Les données disponibles sur le sujet restent encore parcellaires et le nombre de cas documentés avec suffisamment de rigueur très limité", note l'Inserm, ajoutant que des recherches supplémentaires sont nécessaires pour en savoir plus sur les caractéristiques immunologiques et génétiques communes "qui pourraient exister entre les patients réinfectés".

L'Inserm cite une étude publiée au printemps 2020 dans Nature Review Immunology menée sur des animaux. En les réinfectant après une première exposition au Covid-19, ils ne développaient pas de symptômes de la maladie. On ne constatait pas non plus de signe de réplication du virus dans les prélèvements nasopharyngés. "Les conclusions de cette étude étaient donc prudemment optimistes, suggérant un certain degré d’immunisation contre le virus après une première infection".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.