Coronavirus - Chaos à Madrid alors que la capitale est bouclée pour quinze jours en raison de l'épidémie

par morandini

En Espagne, le Conseil des ministres a voté vendredi le décret annonçant l'état d'alerte qui va permettre de boucler la capitale pour freiner l'avancée de la pandémie. « La patience a des limites », indique le ministre de la Santé, Salvador Illa, qui justifie la mesure pour protéger les autres régions. «Aucun Madrilène ne peut le comprendre, les mesures que nous avons prises fonctionnent et l'incidence des contagions baisse », rétorque le conseiller régional Enrique Ruiz Escudero, en accusant le ministère de mauvaise foi . « La mesure n'est pas justifiée », proteste aussi le maire de la capitale, José Luis Martinez-Almeida.

Alors qu’un long week-end de trois jours se profile, à l’occasion de la fête nationale, le 12 octobre, le directeur du centre de coordination de la pandémie, l’épidémiologiste Fernando Simon, n’a pu qu’exhorter les Madrilènes à faire preuve de « responsabilité » et à ne se rendre ni dans leur résidence secondaire à la campagne, ni en vacances sur la côte.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.