Comment sont contrôlés les produits anesthésiants avant une opération ? Voici la réponse ! - Regardez

par morandini

Alors qu'un médecin anesthésiste soupçonné d'avoir empoisonné sept patients a été mis en examen mardi dernier à Besançon, "Le magazine de la santé" sur France 5 s'est intéressé aux produits anesthésiants. Dans un bloc opératoire, ces produits sont le plus souvent injectés via une poche de perfusion. Pour une anesthésie, le personnel médical a à disposition trois classes de médicaments : les hypnotiques (qui endorment), les curares (qui relâchent les muscles) et les morphiniques (qui soulagent la douleur). "[Ces derniers] sont donnés de façon sécurisée normalement avec un transport sous clé, stockés sous clé dans une armoire dans un coffre-fort", explique un anesthésie qui précise qu'il y a eu "des cas de détournement par du personnel médical". Lors de l'opération, seules deux personnes sont autorisées à procéder à l'injection : le médecin anesthésiste et l’infirmier anesthésiste. Tous les ans, en France, plus de 10 millions de personnes sont anesthésiées.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.