Chevaux mutilés: Que sait-on de l'homme de 50 ans qui a été placé en garde à vue hier et soupçonné dans le passé d'actes zoophiles sur des moutons ?

par Jeanmarcmorandini.com

Un homme a été interpellé lundi dans le Haut-Rhin et placé en garde à vue dans l'enquête ouverte fin août dans l'Yonne après des sévices infligés à un cheval et deux poneys, selon une source proche du dossier. Un portrait robot d'un des deux agresseurs, qui s'en étaient également pris au propriétaire du refuge, avait été diffusé. Le suspect arrêté ne reconnait aucun fait reproché, indique le parquet.

Le Parisien précise que l'homme, âgé de 50 ans, a été interpellé ce matin par les gendarmes de la section de recherches de Dijon (Côte-d'Or). Il est soupçonné d'être l'auteur d'attaques de chevaux dans l'Yonne dans la nuit du 24 au 25 août dernier.

"Des perquisitions sont en cours sur la vaste propriété de cet homme", précisent nos confrères. "A ce stade, difficile de savoir si l'homme interpellé est bien le suspect" dont le portrait-robot a été diffusé ces derniers jours. Cet homme est soupçonné dans le passé d'actes zoophiles. « Le suspect avait été inquiété pour des sévices sexuels sur des moutons en Allemagne et d'autres bêtes en France », indique une source proche du dossier. Des enquêtes avaient été ouvertes mais finalement classées.

Rappelons qu'un portrait-robot d’un des deux agresseurs, qui s’en étaient également pris au propriétaire du refuge, avait été diffusé et l’enquête confiée à la section de recherches de la gendarmerie de Dijon qui a procédé ce lundi à l’interpellation du suspect.

S'il est étranger au monde équestre, le suspect est déjà connu de la justice pour des affaires de stupéfiants, et il est entendu cet après-midi par les enquêteurs de la gendarmerie. « On doit confirmer son implication dans cette affaire, et vérifier qu'il n'est pas concerné par d'autres agressions sur des animaux », souligne le parquet de Sens au Parisien.

vidéos similaires

lecture autoOUINON

Vos réactions doivent respecter nos CGU.