Californie : Le bilan s'est alourdi cette nuit de 7 victimes à 63 morts, mais surtout 631 personnes sont désormais portées disparues

par morandini

Cette nuit, le bilan du Camp Fire, qui a ravagé la ville de Paradise, dans le nord de la Californie, s'est alourdi de sept victimes, à 63 morts. Mais surtout, Kory Honea a partagé un chiffre effroyable : 631 personnes sont désormais portées disparues, contre 130 la veille.

Le shérif a expliqué la raison de ce bond. Les 130 de la veille sont les personnes recherchées par des proches. Mais jeudi, les autorités ont analysé tous les appels d'urgence passés la semaine dernière, lorsque le feu s'est déclaré, ajoutant 501 personnes qui n'ont pas été localisées.

Cela ne veut pas dire qu'il y aura des centaines de morts : certaines n'ont pas de proches et d'autres ne savent pas qu'elles sont portées disparues ou n'ont pas contacté les autorités.

Mais le bilan devrait malheureusement continuer de s'alourdir jour après jour, à mesure que les secours atteignent des zones reculées de cette région boisée aux pieds des montagnes. Donald Trump se rendra samedi en Californie à la rencontre des personnes frappées par les incendies, a annoncé la Maison Blanche.

La première réaction du président américain face au drame avait suscité une vive polémique. D'un tweet, il avait en effet accusé l'Etat de Californie, contrôlé par les démocrates, de mauvaise gestion des forêts alors que celles-ci sont en majorité sous le contrôle de l'Etat fédéral.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.