Brésil: Un affrontement sanglant entre détenus dans une prison d'Altamira a fait 52 mort dont 16 personnes qui ont été décapitées

par morandini

Au moins 52 détenus ont été tués lundi lors d'affrontements dans une prison du nord du Brésil, un nouveau massacre qui entache le système pénitentiaire de cette région stratégique où des factions criminelles rivales se disputent le trafic de cocaïne. Les autorités pénitentiaires locales ont précisé que 16 prisonniers avaient été retrouvés décapités.

La mutinerie, qui a débuté vers 07H00 (10H00 GMT) au Centre de redressement régional d'Altamira, dans l'Etat du Para, au coeur de la forêt amazonienne, s'est terminée en fin de matinée.

"C'est un affrontement entre membres de factions rivales", a expliqué à nos confrères de l'AFP une porte-parole du Système pénitentiaire du Para (Susipe), sans préciser quelles factions étaient concernées. "Deux gardiens avaient été pris en otages, mais ils ont déjà été libérés".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.