Bayonne - Regardez les larmes et l'émotion hier soir des 6.000 personnes lors de la marche blanche après l'agression sauvage d'un chauffeur de bus

par morandini

Ils se sont réunis pour rendre hommage au chauffeur de bus toujours en état de mort cérébrale ce mercredi soir. Famille, proches, amis ou anonymes, ensemble ils ont participé à une marche blanche dans les rues de Bayonne.

Le cortège est parti du lieu de l'agression pour se rendre jusqu'au centre hospitalier. A la demande de la famille, les participants étaient vétus de blanc. A 20h plus de 6000 personnes étaient présentes, selon la police sur place. "Je vais me battre jusqu'au bout", a déclaré l'épouse de Philippe Monguillot au moment où la foule commençait à se rassembler.

Au même moment, de nombreux réseaux de transport ont marqué une pause pour effectuer une minute de silence. Une marque de soutien lancée à l'appel de plusieurs organisations syndicales. Au Pays basque, mais aussi à La Rochelle, Agen, Périgueux, un temps d'arrêt a été observé tout comme à Bordeaux. Mais cet hommage ne s'est pas arrêté aux frontières de la Nouvelle-Aquitaine, à Lyon, Lille, Orléans ou encore à Paris, les conducteurs ont eux aussi respecté cette minute de silence.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.