Bastien, 3 ans, mort après avoir été enfermé dans une machine à laver en marche - Sa mère condamnée à 15 ans de prison

par morandini

La mère du petit Bastien, tué dans un lave-linge il y a plus de six ans, a été condamnée à 15 ans de prison pour "complicité de meurtre" par la cour d'assises de Paris.

Une peine assortie d'une interdiction d'exercer une activité en lien avec des mineurs.

Le 25 novembre 2011, le petit Bastien avait été retrouvé mort chez ses parents à Germigny-l'Évêque (Seine-et-Marne). Le garçon de 3 ans avait été puni pour avoir été turbulent à l'école.

Son père l'avait enfermé dans le lave-linge avant de mettre le programme en marche. Une scène d'horreur qui avait duré entre 30 et 60 minutes. Alors que Bastien était en train de mourir, son père, Christophe Champenois, était sur son ordinateur, sa mère, elle, faisait un puzzle avec Maud, leur fille aînée âgée de 5 ans.

Dans son réquisitoire, l'avocate générale Sylvie Kachaner avait souhaité "rapprocher davantage" la peine de la mère de celle de Christophe Champenois et avait requis une peine de prison de 20 ans. Elle avait estimé que Charlène Cotte, qui savait son fils dans le lave-linge mais ne l'avait pas secouru, était "bien complice" du père en détournant l'attention de la soeur de Bastien alors que celui-ci se trouvait dans la machine.

La mère ne voulait "pas le moins du monde" la mort de son fils, avait plaidé son avocat, rappelant que l'accusée avait été "habituée à ne plus pouvoir réagir" face à un homme décrit comme un "père ultra-violent", "fou dangereux".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.