Bas-Rhin: Trois personnes, dont une fillette, décédées après le chavirement d'une embarcation gonflable

par morandini

Une embarcation légère a chaviré en fin de matinée, hier, et «plusieurs personnes ont sauté à l'eau» pour tenter de secourir ses passagers. Trois personnes sont mortes et une fillette de 6 ans était activement recherchée après le chavirement d'e cette embarcation gonflable, non loin de Strasbourg.

"Trois personnes sont décédées dont un témoin qui a tenté de sauver les occupants de l'embarcation et une fillette de 6 ans", a indiqué la préfecture du Bas-Rhin dans un communiqué. Une autre personne se trouve en situation d'"urgence relative à l'hôpital de Sélestat", est-il précisé.

Trois personnes se sont jetées à l'eau pour leur venir en aide et l'une de ces personnes a disparu dans le fleuve, on l'a retrouvée un peu plus tard bloquée par les branchages et les remous", résume-t-il. Selon la préfecture, la petite fille décédée et celle qui était toujours recherchée en fin d'après-midi sont de nationalité allemande. Elles faisaient partie d'un groupe de sept touristes venus d'Allemagne, dont quatre se trouvaient sur cette embarcation.

Les deux adultes qui se trouvaient à bord avec elles étaient de nationalité roumaine, comme trois autres personnes restées sur la berge.

Selon le Centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (Codis) du Bas-Rhin, une embarcation légère, "un genre de canot", a chaviré en fin de matinée en raison du courant et "plusieurs personnes ont sauté à l'eau" pour secourir ses passagers, à hauteur du barrage-écluse de Gerstheim, là-même où plusieurs panneaux jaunes indiquent : "Danger, utilisation d'engins de plage et de bateaux pneumatiques interdite".

D'importants moyens, français et allemands, ont été déployés, comprenant des équipes cynotechniques, plusieurs hélicoptères et des plongeurs, ont souligné les pompiers.

"Des plongeurs du SDIS 67, et de la gendarmerie, et des sapeurs pompiers allemands inspectent actuellement le fleuve. Des reconnaissances pédestres et en bateaux sont également menées le long des berges, tant côté allemand que français", selon le communiqué de la préfecture.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.