Avignon - Le père de la fillette de 11 ans retrouvée noyée avec les mains attachées dans le Rhône reconnait le meurtre lors de sa garde à vue

par morandini

Le corps d'une fillette a été retrouvé en fin de matinée dans le Rhône à proximité de l'île de Piot située à Avignon. Ce sont les plongeurs du dispositif de recherche d'une fillette de 11 ans disparue depuis samedi qui ont fait la macabre découverte. Le cadavre est bien celui de la petite Sarah dont le père a avoué le meurtre. Placé en garde à vue et auditionné depuis 24 heures, l'homme a d'abord expliqué confusément aux enquêteurs que Sarah avait chuté accidentellement dans le fleuve. Et finalement, il a avoué avoir poussé sa fillette de 11 ans dans le Rhône puis l'avoir laissé se noyer.

Selon nos confrères d'Objectif Gard, Sarah avait les mains liées et attachées par une cordelette.

Depuis le week-end dernier, les policiers du SRPJ de Montpellier menaient des investigations. La dernière trace du père et de Sarah avait été retrouvée à une station de bus sur l'île Piot, en Avignon. Le père se déplaçait à pied, puisqu'il ne possède pas de voiture. Âgé d'une quarantaine d'années, il avait réclamé à la mère, une habitante gardoise de pouvoir passer quelques heures avec sa fille. Le papa a ensuite envoyé dans la journée de samedi des SMS alarmants à la mère de famille, qui a alerté immédiatement la police.

Le couple était séparé depuis dix-huit mois, mais le père n'avait pas la garde de l'enfant et était connu pour des violences conjugales.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.