Au Sénat, les syndicats de Police décrivent Benalla comme "autoritaire, exécrables avec un comportement déplacé..."

par morandini

Les syndicats de police, auditionnés dans le cadre de l'affaire Alexandre Benalla, ont largement dénoncé la personnalité et le rôle de l'ancien collaborateur du chef de l'Etat, mardi 24 juillet, lors d'une audition par la commission d'enquête du Sénat.

Fabien Vanhemelryck, secrétaire général délégué du syndicat Alliance, a même qualifié d'"exécrables" les relations entre Alexandre Benalla et les fonctionnaires de police sur le terrain.

"Il se comportait comme un cador. Il a été vu sur plusieurs opérations, plusieurs debriefings et plusieurs voyages présidentiels", a souligné le secrétaire général du Syndicat des cadres de la sécurité intérieure (SCSI), Jean-Marc Bailleul. Un comportement "autoritaire et déplacé"

Au retour des Bleus, après leur victoire en finale de la Coupe du Monde, Alexandre Benalla aurait eu un comportement "autoritaire et déplacé" avec les gendarmes mais aussi les fonctionnaires de la police aux frontières, a ajouté David Le Bars, qui relève également sa présence sur les cérémonies de panthéonisation de Simone Veil, le 1er juillet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.