Arnaud Beltrame, le gendarme héroïque qui avait remplacé des otages est décédé

par morandini

Arnaud Beltrame, héros des attaques de l'Aude, est décédé ce samedi 24 mars, a annoncé le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb sur Twitter. Ce gendarme de 45 ans s'était volontairement substitué à une otage dans le supermarché de Trèbes le vendredi , alors que le terroriste y avait déjà abattu deux personnes.

"Jamais la France n'oubliera son héroïsme, sa bravoure, son sacrifice. Le cœur lourd, j'adresse le soutien du pays tout entier à sa famille, ses proches et ses compagnons de la gendarmerie de l'Aude", écrit Gérard Collomb, précisant qu'il est "mort pour la patrie". Le gendarme "avait laissé son téléphone ouvert sur la table (...) et c'est lorsque nous avons entendu les coups de feu que le GIGN est intervenu" et a abattu l'auteur de l'attaque, qui se réclamait du groupe jihadiste État islamique, avait détaillé à la presse le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb après les attaques. Il a été blessé par balle à deux reprises et a reçu plusieurs coups de couteau par l'assaillant, a expliqué à l'AFP une source proche de l'enquête.

Le ministre de l'Intérieur avait salué vendredi "l'acte héroïque" du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame.

Le gendarme, qui s'était proposé comme otage auprès du jihadiste auteur des attaques dans l'Aude, est mort des suites de ses blessures, a annoncé samedi le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. "Jamais la France n'oubliera son héroïsme, sa bravoure, son sacrifice", a de nouveau écrit le ministre samedi matin sur Twitter, au lendemain des attaques dont le bilan s'élève désormais à quatre morts.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.