Après la COVID-19, inquiétude après l'apparition d'une mystérieuse maladie qui a provoqué 300 hospitalisations et un mort en un seul week-end dans une ville du sud-est de l'Inde

par morandini

Après le Covid-19,c'est une nouvelle qui commence à inquiéter plusieurs experts. En Inde, plus de 300 personnes ont été hospitalisées et une personne est décédée à cause d'une mystérieuse affection dans une ville de l'Etat d'Andhra Pradesh, dans le sud-est du pays. Les premiers cas ont été détectés samedi soir à Eluru puis les patients hospitalisés, de tous âges, se sont multipliés tout au long du week-end. Ils se plaignaient de symptômes allant de maux de tête à des pertes de connaissance, en passant par des nausées, des vertiges et des convulsions.

L'un d'eux, un homme de 45 ans, hospitalisé pour des symptômes proches de l'épilepsie et des nausées, est mort dimanche soir, a rapporté l'agence Press Trust of India. Selon une responsable locale citée par CNN, il aurait succombé à un arrêt cardiaque sans rapport avec la maladie.

Les autorités tentent de déterminer la cause de cette mystérieuse affection, en vain pour l'instant. En effet, tous les patients ont été testés négatifs au Covid-19, qui a déjà infecté 9,7 millions d'habitants et tué 140.000 personnes en Inde.

Leurs échantillons sanguins ne montrent aucune présence d'une infection virale, telle que la dengue ou le chikungunya, causés tous deux par piqûres de moustiques. Les prélèvements d'eau provenant des zones touchées n'ont rapporté aucun signe de contamination. De nouvelles analyses doivent être effectuées, en particulier sur la nourriture et le lait.

Une équipe d'experts a été dépêchée sur place par le gouvernement indien pour enquêter sur cette étrange maladie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.