Après avoir été traité "d'escroc" par Pierre Ménès, le supporter frappé par Neymar décide d'attaquer en justice le chroniqueur

par morandini

Ces propos tenus par Pierre Ménès sur le plateau du Canal Football Club, dimanche soir, n'ont visiblement pas plu à l'intéressé visé. Le supporter rennais, frappé par Neymar à l'issue de la finale de la Coupe de France, samedi, a déposé plainte contre le journaliste, d'après L'Equipe.
Pierre Ménes avait déclaré: "C'est une baffounette. Quand tu vois comment le supporter qui se répand sur les réseaux sociaux, en se faisant passer pour une victime : "Je saigne, je ne peux pas conduire, j'ai des vertiges, je vais dormir sur place", mais il se fout de la gueule du monde, il veut juste du pognon le mec, c'est un escroc. En plus le mec n'a même pas payé sa place, il était invité par un joueur rennais. Il arrive et il insulte un par un les joueurs du PSG qui passent".

Le journaliste a même estimé que la réaction de Neymar était très mesurée, et qu'à sa place il ne se serait pas contenté d'une gentille caresse. "Il a du pot, c'est que je ne sois pas un joueur du PSG car il aurait pu porter plainte"
Cité par le quotidien sportif, l'avocat du supporter explique :

"Ce sont des milliers de personnes anonymes qui injurient ou menacent ce spectateur sur les réseaux sociaux depuis ces déclarations de M. Ménès. Pour nous, ces propos sont diffamatoires et donneront lieu à condamnation. Personne n'est au-dessus des lois. Y compris les chroniqueurs de football." "On reproche à mon client de vouloir faire le buzz. Ce que je constate c'est que ce sont bien ces propos diffamatoires qui ont fait le buzz. Et on peut se demander si ce n'était pas le seul but. Polémiste est un métier comme un autre mais qui comporte des règles. L'une des premières est de ne jamais diffamer ou injurier", a poursuivi Me Philippe Ohayon.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.