Accident sur l'A7 : Après la prière à la grande mosquée de Lyon, les proches de la famille décimée dans le drame se confient

par morandini

La Grande Mosquée de Lyon a organisé hier une prière en hommage aux victimes, de confession musulmane, de l'accident sur l'autoroute A7. Survenu deux jours plus tôt, cet accident a tué 5 enfants âgés de 3 à 14 ans. Trois autres personnes sont toujours hospitalisées dans un état grave.

Pour le recteur de la Grande Mosquée de Lyon, Kamel Kabtane, face à cette tragédie, il indique que "c'est la seule chose que nous puissions faire pour les parents, pour les aider à accepter cette situation, à faire leur deuil. Perdre des enfants, vous ne pouvez pas imaginer ce que ça peut être dur. Il est de notre devoir de les recevoir, de leur dire qu'on les aime et qu'on est avec eux pour prier."

L'accident de voiture qui a coûté la vie à cinq enfants lundi soir sur l'autoroute A7 dans la Drôme a été causé par la casse du turbocompresseur du véhicule, un monospace Renault fabriqué en 2005, a rapporté mercredi 22 juillet le parquet. Cette casse a provoqué un emballement du moteur puis son embrasement, sans laisser au conducteur la possibilité d'arrêter le moteur. « La panne [a neutralisé] tous les systèmes d'assistance du freinage, d'où une sensation d'un freinage qui ne fonctionne pas », a déclaré le procureur de Valence, Alex Perrin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.