A l'occasion d'une réunion du grand débat à Sartrouville, Edouard Philippe s'invite et se lâche : "Le RIC, ça me hérisse !"

par morandini

Édouard Philippe a exprimé sans ambiguïté son opposition personnelle au référendum d'initiative citoyenne (RIC), vendredi à l'occasion d'une réunion du grand débat à Sartrouville, dans les Yvelines, où il s'était invité.

"Si je devais le dire en une formule, je dirais que le RIC, ça me hérisse", a lâché le Premier ministre devant son auditoire, alors que le RIC est l'une des revendications les plus portées depuis le début de la mobilisation des "gilets jaunes". Mais pour le chef du gouvernement, "si on fait ça, on rentre dans une mécanique qui est terrible, où on passe son temps à remettre en cause des choses" votées.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.