1er Mai de tous les dangers - Les forces de l'ordre en état d'alerte face à 1.000 à 2.000 black blocs qui pourraient débarquer à Paris

par morandini

En prévision d'éventuels débordements, la préfecture de police a pris un arrêté de fermeture des commerces situés le long du parcours de cette manifestation, obligés de protéger leurs vitrines et terrasses. Des interdictions de stationnement ont également été prononcées. Mais les manifestants pourraient refuser de se cantonner à ce parcours prédéfini et rejoindre d'autres lieux de la capitale, comme ils l'ont déjà fait à plusieurs reprises depuis le début de la contestation des "gilets jaunes" en novembre dernier. D'ailleurs, certains d'entre eux ont annoncé sur les réseaux sociaux leur intention de se rassembler à 11 heures, au Panthéon, dans le 5ème arrondissement.
07h50: Christophe Castaner redoute la présence de "1.000 à 2.000 activistes radicaux" lors des manifestations : ils seront "possiblement renforcés d'individus venant de l'étranger qui pourraient tenter de semer le désordre et la violence. Ils devraient être rejoints par plusieurs milliers de ce qu'il convient désormais d'appeler des ultra jaunes, ces 'gilets jaunes' qui se sont peu à peu radicalisés", a détaillé mardi après-midi le ministre de l'Intérieur. Face à eux, "plus de 7.400 policiers et gendarmes seront mobilisés" à Paris.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.