Transylvanie : partez sur les traces de Dracula !

Chargement en cours
Haut lieu touristique de Roumanie, le château de Bran aurait été la demeure du comte Dracula.
Haut lieu touristique de Roumanie, le château de Bran aurait été la demeure du comte Dracula.
1/2
© Adobe Stock, davidionut

Vampire immortel imaginé par l'écrivain britannique Bram Stoker en 1897, le comte Dracula est originaire de Transylvanie, une région du centre-ouest de la Roumanie. Partez sur ses traces le temps d'un séjour au coeur d'immenses forêts et de villes médiévales, le tout avec vue sur les Carpates.

Pour des vacances consacrées au vampire le plus célèbre du monde, l'idéal est de trouver un vol pour Bucarest, la capitale roumaine, puis de louer une voiture à l'aéroport pour profiter pleinement des paysages transylvaniens. Vous vous apercevrez que la région regorge de paysages à couper le souffle entre ses forêts, ses collines verdoyantes et ses montagnes.

Le château de Bran

Qui dit Transylvanie et Dracula dit immanquablement château de Bran, monument historique situé à trois heures de Bucarest. C'est ici que, selon la légende, Vlad Tepes III, personnage historique ayant inspiré Dracula, aurait vécu. La réalité est certainement toute autre puisque ce prince était originaire de Valachie, une autre région roumaine. Qu'importe, en entrant dans ce lieu érigé sur un pic rocheux, vous serez imprégnée de son atmosphère pesante et mystérieuse et oublierez la frontière entre réalité et légende. En parcourant ses pièces contenant du mobilier ancien, vous en découvrirez plus sur la légende de Dracula et sur le personnage de Vlad Tepes. Vous apprendrez que cet homme était surnommé l'Empaleur car il avait la réputation d'être sanguinaire et d'empaler ses ennemis, goûtant parfois leur sang avec délectation. Ce château possède également un parc royal et offre une vue spectaculaire sur la région.

La ville de Sighisoara

Le comte Dracula serait né en 1431 à Sighisoara, ville médiévale aujourd'hui classée au patrimoine mondial de l'UNESCO. Avec ses ruelles bordées de maisons colorées et de murs fortifiés, qui vous plongeront immédiatement à l'époque des chevaliers et des combats d'épée, elle dégage un charme qui contraste avec le personnage de Vlad III. Pour rester dans le thème de votre voyage, visitez la maison de la torture et découvrez des instruments terrifiants. Arrêtez-vous aussi sur la place de la citadelle, au coeur de la forteresse, qui était autrefois le lieu d'exécutions publiques et de procès de sorciers. Quant à la maison d'enfance du vampire, elle est aujourd'hui transformée en restaurant. La chambre de Dracula est pour sa part devenue une salle d'exposition dans laquelle des tableaux racontent la longue vie du personnage.

Brasov et la forêt de Hoia

Bien d'autres lieux de Transylvanie surfent sur le succès du roman de Bram Stoker. L'hôtel Dracula par exemple, situé à plus de 1 000 mètres d'altitude dans la ville de Brasov, organise régulièrement des soirées en costumes recréant l'atmosphère de l'époque. S'y rendre servira de prétexte pour découvrir au passage la beauté de la région. Vous pouvez aussi, si vous en avez le courage, pénétrer dans la forêt de Hoia, qui a longtemps été surnommée Le Triangle des Bermudes de la Transylvanie. Il se murmure en effet qu'elle est hantée et que de nombreuses personnes qui y seraient entrées n'en seraient jamais revenues...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.