Pourquoi les pays du Nord sont considérés comme les plus heureux ?

Chargement en cours
Selon le World Happiness Report, la Finlande était le pays le plus heureux en 2018.
Selon le World Happiness Report, la Finlande était le pays le plus heureux en 2018.
1/2
© iStock, Subodh Agnihotri
A lire aussi

Mina Levy

Selon le World Happiness Report, la Finlande, la Norvège, le Danemark et l'Islande règnent depuis plusieurs années sur le podium des pays les plus heureux. Leur point commun ? Ce sont tous des pays du Nord. Mais pourquoi leurs habitants sont-ils plus heureux que les autres ?

Chaque année, le World Happiness Report, initié par les Nations Unies, publie son classement des pays les plus heureux au monde parmi les 156 de la liste. Pour se faire, il se base sur un sondage organisé par Gallup International qui englobe les notes données par 1 000 habitants de chaque pays. Il prend aussi en compte six critères : le PIB par habitant, l'espérance de vie, le système social, la liberté individuelle, l'absence de corruption ainsi que la générosité. Et ce sont généralement les pays du Nord qui arrivent en tête de cette liste, la Finlande occupant la première place en 2018.

Une économie stable

Les pays nordiques sont considérés comme les plus heureux du monde grâce à leurs bons résultats économiques, notamment leur PIB par habitant. Cet indicateur permet de se faire une idée du niveau de vie de chaque individu sur un territoire. Quant aux impôts, Meik Wiking, le directeur de l'Institut de recherche sur le bonheur à Copenhague, a expliqué au Huffington Post en 2018 : "Le niveau d'imposition en Finlande, qui est pourtant l'un des plus élevés au monde, est largement soutenu par sa population, qui y voit une forme d'investissement pour la qualité de vie de tous. Le bonheur est intrinsèquement lié à la gratuité des soins de santé et des frais de scolarité."

Un système social de confiance

Un élément qui contribue aussi au bonheur des Nordiques est la force du système social. En effet, celui-ci encourage la liberté individuelle, met en avant la confiance et la générosité. C'est ce qu'expliquait Marlène Rydhal, auteure danoise, en 2015 à France Inter : "Vous voyez encore des petits stands que personne ne surveille (...) Cette confiance est encore plus grande concernant les institutions et le gouvernement."

Le World Happiness Report évalue aussi le degré de bonheur des immigrants dans ces pays. Et en 2018, la Finlande a là encore remporté la première place dans ce domaine. John Helliwell, un économiste qui a participé à l'étude, a révélé au Washington Post : "Les pays les plus heureux au monde ont les immigrants les plus heureux au monde."

Et la météo ?

On pourrait penser que la météo impacterait négativement le bonheur des habitants. Au contraire, comme le rapportait Courrier International en juin 2017 : "Des chercheurs ont montré qu'un climat froid et peu ensoleillé (...) rend les habitants plus heureux sur le long terme parce que la nécessité de 'survivre' les pousse à se soutenir les uns les autres."

Que faire pour être plus heureux ?

Quant à la France, elle est positionnée à la 23e place de la liste en 2018, augmentant de huit places par rapport à 2017. Alors, quelles sont les solutions pour être plus heureux dans son pays ? John Helliwell a confié la réponse : "La bonne réponse n'est pas de déménager mais plutôt d'apprendre et de transmettre les leçons et enthousiames (...) Le bonheur, pas comme l'or, peut être créé par tous et partagé sans porter préjudice à celui qui le donne. Il peut même grandir en étant distribué."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.