Désert de Platé : zoom sur cette surprenante forteresse minérale en Haute-Savoie

Chargement en cours
Le désert de Platé est une véritable curiosité géologique.
Le désert de Platé est une véritable curiosité géologique.
1/2
© Adobe Stock, jef 77

La Haute-Savoie regorge de surprises pour ceux qui prennent la peine de partir à la découverte de cette superbe région. Le désert de Platé fait partie des curiosités géologiques qui valent le détour et attirent des milliers de touristes chaque année.

Les amoureux de montagne, de nature, de randonnée et de géologie ont trouvé leur prochain rendez-vous, et celui-ci se trouve en Haute-Savoie. Entre Sallanches et Flaine, à 2 480 mètres d'altitude, se trouve un vaste plateau de calcaire qui s'étale sur près de 2000 hectares. Son nom ? Le désert de Platé. Situé juste en face du Mont-Blanc, il est reconnu comme l'un des plus grands lapiaz (des crevasses rocheuses, ndlr) d'Europe. Il est même classé depuis 1998, aussi bien en raison de son intérêt paysager que grâce à son apparence extraordinaire qui évoque celle d'un glacier pétrifié.

Une histoire incroyable

Si le désert de Platé est considéré comme une curiosité géologique, c'est parce que les roches calcaires qui le composent sont nées... au fond des océans. Elles se sont élevées suite au mouvement des plaques tectoniques qui a entraîné la formation des Alpes, il y a des milliers d'années de cela. Le gaz carbonique contenu dans l'eau de pluie qui les arrose régulièrement a dissous la roche calcaire et formé ainsi les lapiaz. Ces derniers témoignent en surface d'un réseau de galeries souterraines très complexes, situées sous le désert de Platé.

Un lieu uniquement accessible à pieds

Pas question de prendre sa voiture pour se rendre dans ce lieu unique en son genre : le désert de Platé est uniquement accessible à pied, et il se situe sur la route des célèbres chemins de randonnée. Une aubaine pour les marcheurs en quête de belles découvertes au sein des Alpes. Parmi les plus connus, on retrouve deux parcours emblématiques : le GR96 au départ de Samoëns, et le Tour du Pays du Mont-Blanc, au départ de Sallanches. Il est également possible de rallier ce plateau depuis Chamonix en remontant le GR5, ce qui demande deux jours de marche depuis la ville de montagne.

Vous n'aimez pas trop marcher ? Pas de panique : il est possible de se rapprocher au maximum du désert de Platé en empruntant l'une des télécabines au départ de Flaine, ce qui permet de faire l'aller-retour dans la journée sans avoir à sortir sa tente pour dormir sur place, ou penser à réserver une chambre dans l'un des refuges situés à proximité.

Un paysage à couper le souffle

Le vaste plateau de calcaire est une curiosité en elle-même et vaut largement le détour et les kilomètres nécessaires pour y accéder. Mais il propose également une vue incroyable, puisqu'il permet d'admirer aussi bien le Mont-Blanc, qui lui fait face, que la Chaîne des Aravis ou encore le Dôme de Miage. Le décor, souvent comparé à la Lune, est en lui-même fantastique. L'humus accumulé dans les crevasses a en effet permis l'apparition d'une flore originale, colorée et résistante, tandis qu'une faune variée composée de bouquetins, lièvres, hermines et autres marmottes vient parfois à la rencontre des visiteurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.