Comment se mettre à la plongée sous-marine ?

Chargement en cours
La plongée sous-marine permet de découvrir un univers étonnant.
La plongée sous-marine permet de découvrir un univers étonnant.
1/2
© iStock, Jag_cz

Et si vous vous essayiez à la plongée cette année ? Cette activité est accessible à (presque) tous, à condition de suivre quelques conseils.

"Le Grand Bleu", "Vingt mille lieues sous les mers" ou même "Nemo". Nombreux sont les films ou romans à choisir les profondeurs sous-marines comme terrain de jeu. Et pour cause, les mers et les océans regorgent de trésors, mais pour les observer, il ne faut pas avoir peur de se jeter à l'eau.

Passer son baptême de plongée

Avant de vous lancer, il est important d'être sûre que cette discipline vous plaît. Pour cela, le baptême de plongée est tout indiqué. En effet, il permet aux débutants d'avoir un premier aperçu de la plongée sous-marine, que ce soit pour appréhender sa respiration, la pression de l'eau, le matériel et les gestes à connaître pour pouvoir communiquer avec les autres plongeurs (le pouce levé, par exemple, ne veut pas dire que tout va bien, mais que vous souhaitez remonter). Réalisé aussi bien en mer, qu'en piscine, et jusqu'à 6 mètres de profondeur, il est accessible aux enfants à partir de 8 ans. Les femmes enceintes ainsi que les personnes souffrant d'asthme ou d'épilepsie ne sont cependant généralement pas autorisée à s'y essayer.

Avant de plonger, l'instructeur se chargera de vous donner plusieurs conseils, aussi bien techniques que de sécurité. Et une fois sous l'eau, pas de panique. Celui-ci sera en permanence à vos côtés afin de s'assurer que l'expérience se passe parfaitement bien.

S'inscrire dans un club

Après votre baptême, vous êtes tombée sous le charme de la plongée ? En vacances ou non, il n'est évidemment pas question de tenter de retenter l'expérience toute seule. Respirer sous l'eau n'est pas naturel pour les êtres humains, il est donc primordial de suivre une formation. Pour cela, il est possible de s'inscrire auprès d'un club associatif ou d'une structure commerciale.

En général, les premiers sont conseillés si vous souhaitez plonger de manière régulière et que vous avez envie de rencontrer d'autres plongeurs, les cours étant assurés par des moniteurs bénévoles. Les structures commerciales sont, quant à elles, plus appropriées si vous souhaitez passer rapidement vos niveaux de plongée puisque, suivie par un moniteur professionnel, vous pourrez établir plus facilement un planning de leçon. À savoir, pour plonger de manière autonome, il vous faudra obtenir le niveau 3. Mais pour assouvir votre passion à l'étranger, il est obligatoire d'avoir un diplôme reconnu à l'international.

Pour faire votre choix, en plus de vous intéresser aux commentaires laissés sur Internet, assurez-vous que ces clubs ou structures soient agréés ou labellisés par une fédération. Observez aussi la façon dont vous êtes accueillies, l'état du matériel, et si l'on prend bien la peine de répondre à toutes vos questions, mais aussi de vous en poser ! En effet, il est important pour votre futur moniteur de savoir si vous avez, ou non, de l'expérience, si vous avez des appréhensions ainsi que d'avoir des informations sur votre condition physique.

Explorer des lieux qui vous font rêver

S'il est possible de plonger jusqu'à 20 mètres de profondeur dans certaines piscines, le but de cette activité est évidemment d'explorer des milieux naturels. Et pour cela, pas besoin de partir à l'autre bout du monde, il existe de nombreux sites magnifiques en France. Direction la Corse, par exemple, et Capo Rosso qui possède de nombreux passages sous roches, ou le parc national de Port-Cros, dans le Var, où évoluent une multitude de variétés de poissons. Près de Marseille, c'est l'Archipel de Riou qui vous fera de l'oeil grâce à un relief sous-marin hors-pair, tout comme Belle-Île-en-Mer, en Bretagne. Quant aux amatrices d'histoire, direction le Calvados puisque c'est dans la Manche que gisent les épaves de nombreux navires.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.