Comment affronter la barrière de la langue en voyage ?

Chargement en cours
Avoir toujours un plan sur vous est une valeur sûre pour vous repérer ou vous faire aider.
Avoir toujours un plan sur vous est une valeur sûre pour vous repérer ou vous faire aider.
1/2
© iStock, AntonioGuillem

Marine Cournede

Partir en voyage dans un pays dont on ne comprend pas la langue peut être intimidant. Dialecte inconnu, alphabet différent... l'incompréhension peut vite laisser place à la panique lorsque vous n'êtes pas en mesure de communiquer avec ceux qui vous entourent. Voici quelques conseils pour franchir la barrière de la langue en voyage.

Notez l'essentiel

Lors d'un voyage à l'étranger, évitez de partir les mains vides. Un petit carnet rassemblant les informations importantes comme l'adresse de votre logement ou les lieux à visiter peut toujours être utile. Mais ce carnet, c'est surtout l'occasion d'y rassembler toutes les expressions courantes et basiques que vous pourriez être amenée à utiliser sur place : les formules de politesse, les demandes de direction pour la gare ou le musée, mais aussi tout simplement savoir demander l'addition si vous êtes au restaurant. Si vous vous retrouvez coincée avec un problème de prononciation, vous pourrez toujours montrer le mot écrit à votre interlocuteur pour un coup de pouce. Les formules de politesse sont parmi les expressions les plus importantes à maîtriser, car elles sont la clé d'un échange harmonieux. Une personne qui ne comprend pas votre propos mais qui perçoit l'effort de politesse fourni lorsque vous aurez glissé un "s'il vous plaît" ou un "excusez-moi" sera davantage encline à vous aider. Avec une attitude polie, votre communication maladroite sera toute pardonnée.

Ayez toujours un plan sur vous

À l'ère digitale, il semble désuet de s'encombrer d'un plan, pourtant il peut vous servir dans bien des situations, en particulier si votre connexion internet vous fait faux bond. Grâce à ce dernier, il vous sera plus facile de transhumer de votre hôtel à vos lieux de visites. Idéalement, il faut vous en munir au préalable pour vous mâcher le travail le jour de votre arrivée, ne serait-ce que pour éviter les malentendus avec des chauffeurs de taxi malhonnêtes qui profitent de votre casquette de touriste pour effectuer des détours à des prix parfois élevés. Si vous séjournez à l'hôtel, pensez à récupérer une carte de celui-ci une fois sur place. Grâce au nom et à l'adresse figurant sur celle-ci, il vous sera plus facile de vous faire aider si vous vous égarez.

Jouez sur le langage du corps

Si le langage verbal est important pour communiquer, le langage du corps a un impact non négligeable sur l'intérêt et la compréhension de celui ou celle qui reçoit l'information. Si l'on veut signifier que l'on ne comprend pas quelque chose, que l'on est perdu, malade ou que l'on est d'accord, la communication visuelle viendra donner plus d'impact et de clarté aux propos. Ainsi, si la prononciation bloque ou la traduction vous manque, vos talents d'actrice pourront peut-être vous sauver la mise, alors n'hésitez pas à mimer une situation trop difficile à expliquer.

Attention cependant, suivant les cultures, les gestes n'ont pas la même signification et peuvent être mal perçus dans certains pays. Par exemple, le pouce en l'air pour faire du stop ou indiquer votre enthousiasme est considéré comme un doigt d'honneur en Iran, d'où l'intérêt de se renseigner au préalable !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.