Balade en forêt : quelles précautions prendre avant de partir ?

Chargement en cours
Lorsque l'on souhaite se balader en forêt, il faut toujours prévoir un bon équipement.
Lorsque l'on souhaite se balader en forêt, il faut toujours prévoir un bon équipement.
1/2
© Adobe Stock, Maridav

Depuis début novembre 2020, la France est de nouveau confinée pour faire face à la deuxième vague du coronavirus. Mais à l'approche des fêtes et d'un possible déconfinement, les Français auront probablement envie de se ruer dehors pour faire des balades en plein air, notamment en forêt.

En solitaire, en famille, entre amis ou avec votre chien, les précautions à prendre avant de partir à l'aventure sont nombreuses. Ici, découvrez les plus importantes d'entre elles. Celles qui vous empêcheront de vous mettre en danger ou de vous perdre dans les bois...

Bien s'équiper

La première chose à faire est de vérifier la météo prévue le jour de votre balade. Cela vous permettra de choisir au mieux votre équipement. Ceci étant dit, gardez à l'esprit qu'il fait toujours un peu plus frais à l'intérieur d'une forêt. Prévoyez donc un gilet ou une petite veste, même si un grand soleil est annoncé. Qu'importent les conditions météorologiques, vous devez impérativement vous munir d'une bonne paire de chaussures de marche, montantes de préférence. Elles vous permettront d'avoir les chevilles parfaitement maintenues et éviteront ainsi les foulures ou autres accidents. Les semelles doivent également être assez épaisses pour pouvoir protéger la plante de vos pieds. Si votre balade se déroule en hiver, n'oubliez pas vos gants, bonnets et écharpes. Enfin, il est recommandé de vous munir d'une ou plusieurs gourdes d'eau, d'un en-cas et surtout d'une carte (ou GPS).

Respectez les règles de sécurité et de prudence

Très souvent, des panneaux à l'entrée des forêts vous indiquent les règles en vigueur au sein du lieu. Dans un souci de préservation de la faune et de la flore, il est impératif de les respecter, surtout si vous avez décidé de vous promener dans une forêt domaniale (propriété de l'État). Si vous tombez face à un animal sauvage, ne cédez pas à la panique. La plupart d'entre eux sont inoffensifs et partiront calmement si vous ne faites pas de geste brusque. En revanche, évitez absolument de toucher aux petits si vous en croisez. La mère n'est probablement pas loin et vous risqueriez de lui faire peur dans le meilleur des cas ou de l'énerver dans le pire. De la même manière, pour respecter la nature et son calme, il est recommandé de ne pas faire de bruit (parler trop fort ou écouter de la musique avec des enceintes). Rappelons également que le camping sauvage, responsable de la plupart des départs de feu, est strictement interdit dans toutes les forêts de France. Enfin, ne vous aventurez pas dans les zones à risques. Suivez les chemins balisés, cela vous évitera de vous perdre ou de faire des rencontres désagréables (avec des sangliers notamment).

Attention aux tiques !

Soyez extrêmement prudents si vous vous aventurez dans la végétation basse telles que les fougères ou autres buissons : c'est l'habitat préféré des tiques, responsables de la transmission de la maladie de Lyme. En cas de piqûres, débarrassez-vous de la tique avec l'aide d'un tire tique. Évitez la pince à épiler, qui risque d'enlever le corps mais de laisser la tête sous votre peau. À votre retour, prenez rendez-vous avec votre médecin, afin de faire des examens, surtout si vous constatez l'apparition de fièvre, de plaques rouges ou de douleurs articulaires.

Prévenez vos proches

Dans tous les cas, si vous partez en solitaire, pensez à prévenir vos proches et à leur dire exactement où vous vous rendez. Munissez-vous d'un téléphone et privilégiez les départs en matinée pour ne pas vous faire surprendre par la tombée de la nuit. Par précaution, emportez une lampe de poche et un K-way dans votre sac, juste au cas où...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.