5 bonnes raisons de découvrir le Japon

Chargement en cours
La saison des cerisiers en fleurs est très célèbre, mais le Japon mérite d'être visité toute l'année.
La saison des cerisiers en fleurs est très célèbre, mais le Japon mérite d'être visité toute l'année.
1/2
© Adobe Stock, eyetronic

À l'occasion du Mondial de Rugby, qui se terminera le 2 novembre 2019, voici 5 raisons de visiter le pays hôte de cette compétition : le Japon.

Une nature à couper le souffle toute l'année

Envie de découvrir le Japon des cartes postales, avec ses cerisiers en fleurs ? Alors le printemps est la saison faite pour vous. Car à partir du mois de mars, les fleurs des arbres du pays commencent à éclore, offrant des panoramas à couper le souffle, comme près du Mont Yoshino, par exemple, dans la péninsule de Kii, où 30 000 cerisiers fleurissent chaque année.

Mais le pays du soleil levant mérite évidemment d'être visité toute l'année. À l'automne, direction le sud du Japon pour admirer les feuilles rougeoyantes des érables japonais, avant de se rendre, l'hiver venu, dans la station de ski de Zao Onsen, sur l'Île de Honshu, pour découvrir les monstres de glace, ces arbres entièrement recouverts de neige. C'est aussi à cette période que le Mont Fuji est le plus visible depuis Tokyo. Et une fois l'été revenu, les plages de l'archipel de Miyakojima vous donneront l'impression d'avoir atterri sur une île tropicale.

Une culture très riche

Se rendre dans un pays étranger, c'est l'occasion de découvrir une nouvelle culture. Et au Japon, où histoire et modernité se côtoient, vous aurez l'embarras du choix. Assister à un tournois de sumo, chanter dans une karaoké box, découvrir la cérémonie du thé, visiter le Musée Ghibli (consacré au studio d'animation du même nom), s'essayer aux pachinko (sortes de machines à sous japonaises) ou à l'art des origamis, s'initier à l'Ikigai ou encore explorer les nombreux temples et châteaux du pays... Les activités au Japon ne manquent pas et satisferont petits et grands, aussi bien dans les grandes agglomérations que sont Tokyo et Nagoya, que dans les villes plus modestes.

Une gastronomie étonnante

Oui, les sushis sont bien un classique de la gastronomie japonaise. Mais elle ne se résume pas qu'à ça, loin de là. Que vous soyez plutôt street-food et optiez pour des takoyaki (boulettes de pâte croustillantes fourrées au poulpe et aux épices), des onigiri (boules de riz au poisson et légumes) ou des okonomiyaki (galette salée) ou, au contraire, plutôt cuisine sophistiquée et choisissiez de goûter au fugu, ce poisson qui peut s'avérer mortel pour l'homme s'il est mal préparé, ou au célèbre boeuf de Kobe, vous trouverez forcément votre bonheur au Japon.

Une faune extraordinaire

Visiter le Japon, c'est aussi avoir l'occasion d'approcher de très près certains animaux. L'Île d'Okunoshima, par exemple, est envahie de lapins qui n'hésitent pas à encercler les visiteurs pour quémander de la nourriture. Idem sur l'Île d'Aoshima, mais cette fois-ci, ce sont des chats qui viendront vous faire les yeux doux pour que vous leur donniez à manger. Mais pour rencontrer des espèces plus rares, direction Nagano et le parc Jigokudani. Là, vit une colonie de singes des neiges qui passe ses journées dans les sources chaudes de la montagne. Autre lieu magique pour les amoureux des bêtes : Nara. Ce parc est le lieu de prédilection des cerfs qui se laissent nourrir par les visiteurs.

Un pays très accueillant

En plus d'être un pays très sûr - les objets perdus sont souvent retrouvés là où ils ont été oubliés ou dans les kouban, postes de police, les plus proches -, et où la ponctualité est reine malgré l'affluence - Le Point rappelait en 2017 que les trains grande vitesse qui relient chaque jour Tokyo et Osaka enregistrent en moyenne un retard de... 30 secondes -, le Japon est également très accueillant. Que vous ayez quelques bases en japonais ou pas, il y a fort à parier que si vous demandez de l'aide à quelqu'un dans la rue, il fera tout pour vous renseigner ou au moins pour vous indiquer le chemin du centre d'information le plus proche ! Alors, prête à vous envoler ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.