5 astuces pour réduire son impact écologique en voyage

Chargement en cours
Privilégiez la marche lors de vos courts trajets en voyage.
Privilégiez la marche lors de vos courts trajets en voyage.
1/2
© Adobe Stock, olezzo

Partir en voyage ne doit pas vous faire oublier vos habitudes écoresponsables. Que ce soit au niveau du transport, de votre consommation d'eau et de nourriture ou encore des produits que vous achetez, découvrez cinq bonnes habitudes à prendre pour minimiser l'impact de votre soif d'aventures sur l'environnement.

Choisir le bon moyen de transport

S'il est difficile de se passer de l'avion pour accéder rapidement à une destination lointaine, privilégiez dès que vous le pouvez, pour les courtes distances, le train, le car ou le covoiturage à la place des vols intérieurs. En effet, l'avion est extrêmement polluant, surtout en phase de décollage. À défaut, un vol direct aura moins d'impact sur la planète que plusieurs escales. Et si vous avez le temps, n'oubliez pas l'option voilier pour voyager au fil de l'eau !

Une fois sur place, optez là encore pour le train ou le bus qui, en plus d'être moins polluants que la voiture (hors covoiturage) et l'avion, vous permettront d'être au plus près de la population locale. Favorisez la marche ou le vélo pour les trajets les plus courts.

Manger local et de saison

Production, transformation, transport, distribution... Avant d'arriver dans nos assiettes, la nourriture que nous consommons traverse bien des épreuves qui sont autant d'étapes polluantes. Pour réduire votre empreinte écologique au niveau alimentaire, il est conseillé d'opter pour des fruits et légumes locaux et de saison. Essayez de réduire votre consommation de viande car sa production serait à elle seule responsable de 14,5% des émissions humaines mondiales de gaz à effet de serre selon la FAO (Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture). Évitez aussi les plats préparés et trop emballés.

Éviter l'eau en bouteille

Vous consommez de l'eau en bouteille à l'étranger pour préserver votre santé ? Sachez que les bouteilles en plastique sont un véritable fléau pour l'environnement. Pour la planète, achetez plutôt une gourde et buvez de l'eau du robinet préalablement traitée. Plusieurs solutions existent : pastille désinfectante, paille-filtre, microfiltration, chloration...

Loger responsable

Le prix de la nuit, le niveau de confort, la disponibilité, la proximité des lieux à visiter... mais aussi la politique environnementale ! Oui, ce dernier critère doit aussi être pris en compte lorsque vous recherchez un établissement dans lequel séjourner. Certains labels, comme La Clef verte ou Gîte Panda (créé par le WWF France), certifient des hébergements qui respectent l'environnement. Ces lieux privilégient les énergies renouvelables, limitent la production de déchets et la consommation de certaines ressources, comme l'eau potable, et favorisent le développement durable.

Pratiquer des activités peu polluantes

Prises par leur soif d'aventures et de découvertes, certaines personnes oublient totalement leurs convictions écologiques en vacances pour tester de nouvelles activités : jet-ski, motoneige, quad... Or, il est évident que ces dernières polluent bien plus qu'une séance de paddle ou une randonnée. En règle générale, pour réduire votre impact écologique en voyage, privilégiez les activités non motorisées et usez vos souliers !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.