Pourquoi le niveau des océans monte ?

Chargement en cours
La fonte des glaces du continent est une des causes de la montée du niveau des océans.
La fonte des glaces du continent est une des causes de la montée du niveau des océans.
1/2
© iStock, mantaphoto

En un siècle, le niveau des mers et des océans est monté d'environ 20 centimètres. Comment expliquer ce phénomène ?

Le niveau des océans a toujours connu des variations, parfois très rapides. Ainsi, entre le pic de la dernière période glaciaire il y a environ 21 000 ans et l'an 4 000 avant notre ère, le niveau de la mer s'est élevé d'environ 120 mètres, soit autour d'un mètre par siècle. Ensuite, cette évolution naturelle s'est considérablement ralentie pour se stabiliser autour de cinq centimètres par siècle. Mais depuis le début du XXe siècle, la montée du niveau de la mer s'est à nouveau accélérée. Un phénomène lié au changement climatique, qui est lui-même lié aux activités humaines.

La fonte des glaces continentales

Les images de pans de banquise qui se détachent ou d'icebergs qui fondent sous l'effet du réchauffement accéléré du climat sont souvent utilisées afin d'illustrer la montée des océans. En réalité, en vertu du principe d'Archimède, la fonte des glaces flottantes ne contribue pas à l'élévation du niveau de la mer. La fonte de masses de glace continentale, en revanche, est bien une des causes de ce phénomène. Le Groenland, l'Antarctique ou encore les glaciers des montagnes stockent de grandes réserves d'eau sous forme solide. Avec l'élévation des températures sur Terre, cette glace fond, se déverse dans les océans et augmente donc le niveau de ces derniers.

D'après plusieurs études scientifiques, les océans s'élèveraient de sept mètres si le Groenland fondait intégralement et de plus de 60 mètres concernant l'Antarctique ! Rassurez-vous, la fonte du Groenland ne se ferait qu'en 1 500 ans, selon le scénario le plus pessimiste, et prendrait encore plus de temps pour l'Antarctique. Néanmoins, la disparition des petits glaciers et des calottes glaciaires, qui pourrait arriver en moins d'un siècle, ferait déjà monter le niveau des océans de 50 centimètres. Un chiffre suffisant pour faire disparaître certaines îles et villes côtières.

La dilatation thermique

Autre facteur expliquant la montée des océans : la dilatation thermique. Plus une eau liquide monte en température et plus elle se dilate, ce qui fait augmenter son volume. Or, puisque la Terre se réchauffe, il en va de même pour les mers et océans. Au cours du dernier siècle, pendant que le niveau de l'eau s'est élevé de 15 à 20 centimètres, la température moyenne sur notre planète a augmenté d'environ 0,6 degrés. Et puisque, selon les experts, le réchauffement climatique n'est pas près d'être endigué, la dilatation des océans devrait encore s'accélérer.

Si d'autres processus doivent être pris en compte dans la montée des eaux (par exemple le volume des matériaux qui, arrachés aux côtes, se retrouvent sous l'eau), la fonte des glaces du continent et la dilatation thermique sont les causes principales de ce phénomène. Aussi sont-elles particulièrement étudiées par les scientifiques afin d'établir l'évolution du niveau des océans pour les prochaines décennies. En 2019, le GIEC a annoncé que le niveau de la mer pourrait monter de 1,10 mètre, d'ici la fin du siècle. Une élévation qui aurait des conséquences catastrophiques et menacerait directement plus d'un milliard de personnes.

Sources :

- Etude de : la PNAS : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4217469/

Vos réactions doivent respecter nos CGU.