Phénomène du minimalisme ou comment vivre mieux avec moins

Chargement en cours
Les décorations minimalistes sont de plus en plus populaires.
Les décorations minimalistes sont de plus en plus populaires.
1/2
© iStock, BenAkiba

De plus en plus de personnes se tournent vers le mode de vie dit "minimaliste". Le principe : vivre mieux avec moins. Derrière ce nouveau phénomène, les adhérents de ce mouvement défendent un retour à un mode de vie simple et sans artifice. Mode d'emploi.

Face à ses placards, qui ne s'est jamais dit : "J'ai beaucoup trop d'affaires" ? Au fil des années, les objets comme les vêtements ont tendance à s'accumuler dans les armoires et sur les étagères, ce qui n'est ni esthétique, ni pratique. Pour aller à contre-courant de cette tendance à l'encombrement, un nouveau phénomène est né : celui du minimalisme. Sur le papier, le principe est simple : se débarrasser du superflu pour ne garder que l'essentiel. En somme : vivre mieux avec moins.

Les adeptes de ce mouvement sont de plus en plus nombreux. Ils l'affirment : une fois que le processus est lancé, le minimalisme est loin d'être une contrainte, bien au contraire. Les minimalistes recherchent le bonheur à travers la vie, et non en fonction de leur possession de biens matériels. Se débarrasser de ce qui n'est pas nécessaire est vu comme une véritable libération, au niveau de la décoration comme d'un dressing plus restreint.

Comment se débarrasser du superflu ?

La première étape pour adopter ce mode de vie est de faire du tri. Pour cela, rien de tel que la désormais célèbre méthode de Marie Kondo : pour chaque objet, chaque vêtement, demandez-vous si celui-ci a véritablement un but, une utilité ou s'il vous rend heureux. Ce n'est pas le cas ? Alors, il est grand temps de s'en séparer. Le processus peut être un peu long à mettre en place mais, comme toutes les habitudes, vous allez rapidement vous y faire et vous séparer d'objets inutiles deviendra de plus en plus facile.

Attention ! Pas question pour autant de tout jeter n'importe comment. Vous pouvez tout à fait revendre vos meubles, objets de décoration ou vêtements sur des plateformes telles que Vinted ou Le Bon Coin, ou encore en faire don à des associations qui seront ravies de vous aider à faire le vide.

L'art de se concentrer sur l'essentiel

L'une des grandes devises des minimalistes est de valoriser ce qu'ils possèdent. Ainsi, pour mieux vivre, vous devrez vous concentrer sur ce que vous avez déjà, sur ce que vous avez gardé, sans penser à ce que vous n'avez plus... ni à ce que vous pourriez vouloir acquérir par la suite. Envie de vous offrir un nouveau jean ? Posez-vous la question de savoir si vous n'en avez pas déjà un dans votre dressing. La réponse est oui ? Alors, cet achat n'est pas essentiel et ne rentre pas dans le cadre de votre nouvelle démarche.

Revoir ses habitudes de consommation

Le minimalisme est l'ennemi de la surconsommation. En se focalisant sur l'essentiel, vous allez forcément apprendre à mieux consommer : vous vous tournerez vers des options plus solides, plus durables et donc meilleures pour la planète. Un bon moyen de vous engager en faveur de l'écologie tout en retrouvant de l'espace dans votre vie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.