L'école en forêt : quand la classe se fait en pleine nature

Chargement en cours
Le concept de l'école en forêt est loin d'être nouveau.
Le concept de l'école en forêt est loin d'être nouveau.
1/2
© Adobe Stock, zinkevych

Concept largement répandu dans d'autres pays comme le Danemark, le Canada, les États-Unis ou l'Allemagne, l'école en forêt se fait (très) timidement une place dans l'Hexagone. Pourtant, ce système éducatif présente bien des avantages pour les enfants. Explications sur son fonctionnement.

Qui a dit qu'il était nécessaire d'être enfermé entre quatre murs, assis sur une chaise, pour apprendre des choses ? Certainement pas les adeptes de l'école en forêt (ou école en nature), qui consiste, comme son nom l'indique, à faire classe à l'air libre. Ces structures alternatives peuvent être des crèches, des écoles maternelles voire des écoles élémentaires ou des collèges. Le concept est loin d'être nouveau puisque la première école de ce genre a ouvert aux États-Unis en 1927. Il a ensuite séduit des pays européens comme l'Allemagne et le Danemark, qui comptent plusieurs centaines de garderies et maternelles reposant sur ce principe. Mais en France, il a fallu attendre la rentrée 2018 pour que la première maternelle de la forêt ouvre en Charente, avec huit enfants âgés de 3 à 6 ans.

Comment se passe l'école en forêt ?

Dans une école en forêt, tous les sens sont sollicités et tout devient prétexte à l'apprentissage. Il est possible d'étudier l'alphabet à partir de lettres cachées dans les arbres, de s'améliorer en calcul avec des cailloux ramassés par terre, d'apprendre les volumes en récupérant l'eau de pluie... Des activités sont également proposées comme la construction d'une cabane, l'allumage de feu ou le travail du bois. Quant aux moments assis, pour discuter ou manger, ils ont lieu sur des supports naturels comme des rondins de bois. L'enfant expérimente, apprend à son rythme, est encouragé à la créativité et à la prise d'initiative. En ce sens, ce type d'école se rapproche plus de la méthode Montessori que de la méthode pédagogique classique.

Quels sont les avantages de ce concept ?

L'école en forêt permet de lutter contre plusieurs problématiques récentes :

• L'augmentation du temps passé devant les écrans par les enfants,

• La baisse du temps passé dehors en comparaison aux précédentes générations,

• L'augmentation de l'obésité, du stress ou encore des problèmes cardio-vasculaires liés aux deux points précédents...

Par ailleurs, à l'heure où les prévisions écologiques se font de plus en plus alarmantes, ce concept replace la nature au coeur du quotidien. Les enfants développent une meilleure compréhension des enjeux environnementaux et sont mieux préparés à faire face à ces défis. À titre personnel, les activités en pleine nature leur apprennent aussi à mieux exprimer leurs émotions, à prendre conscience de leur plein potentiel et à développer leur confiance en eux.

Plusieurs façons de faire classe en extérieur

Évidemment, il est impossible de transférer toutes les classes de France dans des sites naturels. Néanmoins, pour ceux qui ont la possibilité de les tester, les écoles en forêt constituent une alternative intéressante aux établissements classiques. À noter qu'une "vraie" école en forêt "doit se passer sur une longue durée, et l'apprentissage, se centrer sur l'élève en considérant le contexte environnemental comme faisant partie intégrante du programme scolaire", comme le souligne le site PlanèteZéroDéchet.fr. Mais il existe aussi des classes proposant de se rendre dans la nature à temps partiel, ou encore des structures périscolaires en extérieur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.