Protection des forêts : que faire pour participer à leur préservation ?

Chargement en cours
Les forêts sont les garantes d'une bonne partie de la biodiversité.
Les forêts sont les garantes d'une bonne partie de la biodiversité.
1/2
© Adobe Stock, 211143121

Protéger les forêts, c'est agir pour l'environnement, non seulement en préservant la biodiversité, la faune et la flore, mais aussi en sauvegardant des lieux qui font partie du patrimoine historique de notre pays. Le gros du travail est assuré par l'Office national des forêts, mais chaque citoyen qui les visite a sa petite pierre à apporter à l'édifice pour aider à cette préservation.

Une forêt, c'est bien plus que des arbres regroupés au même endroit, c'est un véritable vivier qui regorge de diversité biologique au niveau de la faune comme de la flore, essentiels à la bonne santé de la planète et à la protection des espèces menacées. Chaque année, l'Office national des forêts assure sa mission de protection de ces espaces, mais le grand public peut lui aussi aider à cette action grâce à une attitude plus réfléchie lors de ses visites et de ses promenades.

Attention aux feux de forêt

Les incendies sont l'une des premières causes de destruction de forêts, et surtout, de destruction d'envergure. Il faut dire qu'en été, particulièrement, la moindre étincelle peut enflammer le bois sec. Il est donc interdit de fumer lorsque l'on s'y promène, quelle que soit la saison, et ce jusqu'à 200 mètres des zones boisées pour éviter les risques. Au même titre, il est évidemment interdit de faire des feux de camp, y compris s'ils sont bien surveillés et protégés. Les contrevenants sont passibles de 135 euros d'amende, qui sera aggravée en cas de responsabilité de dégâts à autrui.

Dire non à la pollution

Dans la forêt, et particulièrement hors des chemins balisés, il n'y a pas de poubelles pour jeter les déchets. Mais cela ne signifie pas pour autant qu'il faut tout abandonner par terre. Au même titre que lors d'un pique-nique sur la plage, si vous décidez de manger un morceau lors de votre promenade en forêt, pas question de laisser l'emballage de votre sandwich et votre bouteille vide derrière vous. Munissez-vous d'un sac qui fera office de poubelle et qui repartira avec vous pour être jeté dans la benne la plus proche. Au même titre : ne jetez pas vos mégots par terre. Non seulement il est interdit de fumer en forêt pour éviter les risques d'incendie, mais en prime, les mégots sont extrêmement polluants.

Se méfier de la cueillette sauvage

Les champignons, les fruits rouges, les fleurs... Il y a plein de choses qui donnent envie d'être cueillies en forêt, mais ce n'est pas une raison pour le faire. En effet, selon l'article 547 du Code civil, tout ce qui pousse dans un bois appartient au propriétaire du sol, et il faut normalement une autorisation pour ramasser quoi que ce soit. La cueillette modérée est toutefois généralement tolérée, à condition de faire preuve de parcimonie pour préserver la biodiversité de la forêt. Les fleurs participent à la pollinisation, les fruits permettent de nourrir les oiseaux et certains animaux. Et surtout, l'exploitation du produit de la cueillette sauvage est totalement interdite.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.