Poêle à bois ou cheminée : que préférer en faveur de l'écologie ?

Chargement en cours
Les cheminées sont toujours aussi populaires et demandées, mais pas forcément très écolo.
Les cheminées sont toujours aussi populaires et demandées, mais pas forcément très écolo.
1/2
© Adobe Stock, AlexMaster

Faire des économies d'énergie, c'est essentiel pour limiter ses dépenses, mais aussi pour lutter contre la pollution et le dérèglement climatique. Et en hiver, le chauffage représente un poste de dépenses important. D'où l'intérêt de faire le bon choix lorsqu'il s'agit de se décider entre une cheminée ou un poêle à bois.

Certaines personnes ont tendance à penser que le fait de se chauffer au bois est une alternative polluante. C'est faux ! La plupart des gens l'ignorent, mais le bois est en réalité une énergie qui génère très peu de CO2, nettement moins en tout cas que les énergies fossiles. À titre de comparaison, un chauffage au bois produit 12 fois moins de CO2 qu'un chauffage au fioul, six fois moins qu'un chauffage au gaz et cinq fois moins qu'un chauffage électrique.

Toutefois, attention : dans le cadre d'un chauffage au bois, le type d'équipement a également son importance, puisque ceux qui sont trop anciens peuvent entraîner l'émission de particules fines, à l'extérieur comme à l'intérieur de votre domicile. Il faut donc être prudent.

Faut-il interdire les cheminées ?

La question de l'interdiction des cheminées à foyer ouvert a été posée à de nombreuses reprises au cours des années passées. En 2014, un arrêté préfectoral avait même interdit les feux de cheminées en foyer ouvert en Île-de-France, avant d'être annulé par Ségolène Royal, à l'époque ministre de l'Écologie. Il est toutefois possible de rendre les cheminées plus écologiques en prenant certaines mesures.

La première est de ne pas y brûler n'importe quoi. Non au plastique ou au polystyrène, aux magazines et aux emballages. Oui au bois sec, dense et issu des forêts proches, pour limiter son empreinte carbone. Par ailleurs, les cheminées dites "à insert" sont recommandées, car elles sont plus sûres et plus écologiques. Cet insert sert tout simplement à transformer une cheminée à foyer ouvert en une cheminée à foyer fermé, augmentant son rendement et son efficacité tout en limitant la pollution. Gagnant-gagnant !

Le poêle à bois, plus écologique

Plus petit et plus compact qu'une cheminée, le poêle à bois est un mode de chauffage de plus en plus populaire... Notamment parce qu'ils sont plus efficaces que les cheminées. Équipés de systèmes de combustion avancée incorporant des jets d'air à l'intérieur du corps de chauffe, ils permettent une combustion plus lente des bûches - sans nuire à la chaleur créée - et libèrent moins de particules dans l'air, tout en produisant moins de cendres.

Par ailleurs, le fait d'acquérir un poêle à bois rend éligible au crédit d'impôt développement durable, à la condition que le poêle soit labellisé Flamme verte. Ce crédit d'impôt s'élève à 18 % pour une première acquisition de poêle à bois et à 31 % du prix du nouveau matériel dans le cas d'un remplacement d'un ancien poêle. Un bon moyen de faire des économies en faisant du bien à la planète. Attention toutefois à consulter un spécialiste avant toute installation : la taille de votre poêle à bois doit être adaptée à celle de votre pièce pour éviter de surchauffer, ou de sous-chauffer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.