Pesticides : quelles alternatives plus écologiques ?

Chargement en cours
Les pesticides présentant des risques pour l'environnement et pour la santé ne sont pas indispensables.
Les pesticides présentant des risques pour l'environnement et pour la santé ne sont pas indispensables.
1/2
© Adobe Stock, mashiki

Face à l'urgence écologique et aux risques pour la santé, depuis le 1er janvier 2019, l'usage des pesticides dans les jardins des particuliers est interdit. Pour un extérieur éblouissant sans avoir recours à des substances chimiques, différentes alternatives écologiques existent.

Qu'est-ce qu'un pesticide ?

Le terme pesticide est donné aux substances chimiques qui peuvent se classer en trois familles :

• Les insecticides, comme le glyphosate, pour tuer les insectes

• Les herbicides, comme les néonicotinoïdes, pour lutter contre les mauvaises herbes

• Les fongicides pour éliminer les champignons

Les pesticides s'ils ont pour but de lutter contre des organismes vivants considérés comme nuisibles pour les cultures ou pour l'être humain, comme le rappel Greenpeace, présentent des risques pour l'environnement et pour la santé. En exemple, le glyphosate est classé comme potentiellement cancérigène et les néonicotinoïdes sont pointés du doigt par les scientifiques face à leur responsabilité dans le déclin des pollinisateurs.

Les alternatives pour remplacer les herbicides

Pour pallier à l'interdiction de diffuser des pesticides dans les jardins privés, différentes alternatives écologiques existent. Tout d'abord, lors de l'aménagement, installer du géotextile sous les allées en gravier, terrasses ou dalles, est une bonne solution pour empêcher la pousse des mauvaises herbes à ces endroits. Si les mauvaises herbes se montrent tout de même, éliminez-les à l'aide d'une binette dès qu'elles apparaissent afin de ne pas les laisser s'implanter. Pour l'entretien de l'extérieur, des produits naturels comme l'engrais organique, booster naturel pour les végétaux, issu de matières organiques recyclées.

Se débarrasser des insectes sans insecticides

Fabriquer de l'insecticide naturel pour se débarrasser des insectes qui ravagent vos végétaux n'est pas si compliqué ! Pour déloger des limaces, il est bon de savoir que ces dernières sont adeptes de la bière. Ainsi, il faut simplement en verser dans une petite coupelle déposée dans votre jardin, pour qu'elles viennent y goûter et s'y noyer. Seul hic, cela peut attirer les limaces des jardins voisins. Les coquilles d'oeufs écrasées aux pieds des plantes fonctionnement également à merveille, car ces petites bêtes ainsi que les escargots n'aiment pas se déplacer sur des surfaces coupantes et seront amenés à les éviter. En ce qui concerne les pucerons, la solution la plus naturelle connue est d'attendre que les coccinelles s'en débarrassent pour vous. Autrement, le purin d'ortie est fort efficace, comme le savon noir, remède de grand-mère, qui s'impose comme un grand classique naturel pour lutter contre les pucerons. Pour cette recette, mélangez 20 cl de savon noir à un litre d'eau et pulvérisez le mélange sur vos plantes.

Pour éviter les champignons, il est important de ne pas trop arroser son jardin, car cela entraîne leurs apparitions. Pour les contrer, le bicarbonate de soude est efficace, il suffit d'en diluer une à deux cuillères à café dans une litre d'eau tiède, accompagné d'une cuillère à soupe de savon noir liquide.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.