Objectif zéro déchet : par où commencer ?

Chargement en cours
Sachez qu'un sac plastique met 400 ans pour se dégrader totalement ! Aussi, lorsque vous faites les courses, munissez-vous de sacs en tissu et refusez systématiquement les sacs plastiques proposés par les hôtesses de caisse.
Sachez qu'un sac plastique met 400 ans pour se dégrader totalement ! Aussi, lorsque vous faites les courses, munissez-vous de sacs en tissu et refusez systématiquement les sacs plastiques proposés par les hôtesses de caisse.
1/2
© Adobe Stock, troyanphoto

Aujourd'hui avec l'avènement du bio et les nombreux débats politiques autour de l'écologie et du réchauffement climatique, de plus en plus de gens prennent conscience de l'importance d'un monde moins pollué. Aussi, ces dernières années, le principe du "zéro déchet" se fraye un chemin dans de nombreux esprits.

Vous avez à coeur d'apporter votre pierre à l'édifice concernant la préservation de l'environnement ? Le zéro déchet est peut-être le meilleur moyen de vous y engager à votre échelle. Des brosses à dents en bambous au sacs en tissu en passant par le shopping "en vrac", il existe de nombreux moyens de vous investir dans ce combat important. Mais par où commencer exactement ?

Informez-vous et ne brûlez pas les étapes

Ces dernières années, avec les expériences de tout un chacun et les nombreux ouvrages parus sur le sujet, on ne sait plus où donner de la tête. Pourtant, la première chose à faire lorsque l'on souhaite s'engager dans le zéro déchet c'est de s'informer. N'hésitez donc pas à vous renseigner et à vous procurer les livres qui vous paraissent les plus pertinents et les plus en accord avec votre volonté. Quand on débute, il ne faut jamais brûler les étapes au risque de se décourager. Ainsi, commencez par choisir un domaine en particulier dans lequel vous souhaitez changer votre façon de vivre. Cela peut être la cuisine, la salle de bain, ou bien votre vie en dehors de la maison. C'est à vous de choisir où vous vous sentirez le plus à l'aise. En fonction de vos changements et de la rapidité avec laquelle vous les intégrez, vous pourrez peu à peu élargir vos horizons.

Commencez par adopter les gestes les plus simples

Il existe certaines habitudes qu'il est très facile de modifier. Vous pouvez commencer par troquer votre brosse à dent en plastique pour une brosse à dent en bambou avec des poils végétaux : deux matériaux 100% naturels qui n'auront aucun impact sur la nature une fois que vous la jetterez. Vous pouvez également placarder une étiquette "STOP PUB" sur votre boîte aux lettres afin d'éviter les papiers inutiles. Lorsque vous allez faire les courses, munissez-vous de plusieurs sacs en tissu et refusez systématiquement les sacs plastiques proposés par les hôtesses de caisse. Si cela peut vous convaincre, sachez qu'un sac plastique met 400 ans pour se dégrader totalement ! Une véritable tragédie pour la planète qu'il devient vitale de contrer. De même, remplacez vos bouteilles en plastique par des bouteilles en verre et faites pareil avec les pailles, que vous pouvez désormais trouver en inox. Bannissez également le papier aluminium que vous pouvez aisément remplacer par une serviette en tissu pour couvrir vos préparations. À noter que le principe du zéro déchet repose beaucoup sur le côté réutilisable de nos objets du quotidien. Si vous êtes une femme, songez par exemple à échanger vos cotons jetables pour des lingettes lavables.

Pour aller plus loin

Une fois que toutes ces petites étapes seront définitivement intégrées, vous pourrez passer à la vitesse supérieure en créant votre propre compost (si vous habitez une maison avec jardin), ou en fabriquant vos propres produits d'hygiène ou d'entretien. Vinaigre blanc, savon noir, bicarbonate de soude, jus de citron, huile de coco ou encore huiles essentielles, les ingrédients à utiliser sont nombreux et diffèrent en fonction du produit que vous souhaitez obtenir et de ses propriétés. Il est possible de se fabriquer son propre baume à lèvres, son dentifrice, son masque pour les cheveux mais aussi sa lessive, son produit vaisselle ou encore son nettoyant pour les vitres. Là encore, il existe de nombreux articles et ouvrages sur le sujet alors pensez à vous renseigner ! Enfin, l'étape ultime serait de remplacer les protections hygiéniques des femmes par des protections lavables en tissu et faire de même avec les couches de nos bébés. Un retour des années en arrière, à l'époque où nos grands-mères étaient finalement bien plus écolos que nous...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.