Lingettes nettoyantes jetables : par quoi les remplacer ?

Chargement en cours
Plutôt que d'utiliser des lingettes nettoyantes, pourquoi ne pas les fabriquer ?
Plutôt que d'utiliser des lingettes nettoyantes, pourquoi ne pas les fabriquer ?
1/2
© Adobe Stock, Photographee.eu

Dans un monde où "pratique" a longtemps rimé avec "jetable", les lingettes nettoyantes ont pris une place prédominante dans le ménage. Elles existent en version serpillière, pour la poussière, pour les vitres, pour désinfecter... Mais elles sont un véritable cauchemar écologique. Heureusement, il est possible de se tourner vers des alternatives, en s'offrant tout simplement un retour aux sources.

Quand vient l'heure de faire le ménage, il est tentant de dégainer l'un des nombreux paquets de lingettes rangés dans le placard sous l'évier. Depuis maintenant une dizaine d'années, les lingettes nettoyantes se sont imposées dans notre quotidien de par leur aspect pratique. L'arrivée de la Covid-19 a d'ailleurs boosté les ventes des lingettes antibactériennes pour les mains, comme pour les surfaces. Gorgées de produits nettoyants et à usage unique, il suffit de les utiliser et de les jeter à la poubelle : pas besoin de les nettoyer. C'est simple, efficace... Mais c'est aussi polluant, malheureusement.

Des déchets quasi non recyclables

À l'origine, l'argument des pro-lingettes était de faire des économies d'eau grâce à des produits pré-imbibés. Pourtant, la fabrication de lingettes nécessite elle-même beaucoup d'eau, ce qui ne permet donc pas de réaliser de réelles économies. Par ailleurs, si les lingettes sont bien pratiques, leur usage unique fait qu'elles représentent un volume de déchets important et non recyclable, car rares sont les modèles à être 100% biodégradables. D'autant que de nombreuses personnes n'hésitent pas à les jeter dans les toilettes, en dépit des recommandations des fabricants, ce qui entraîne des bouchons dans les canalisations.

Quelles solutions pour remplacer les lingettes ?

Comme souvent, il suffit de se tourner vers nos grands-mères pour avoir la réponse : ces dernières n'utilisaient pas des lingettes, mais tout simplement des chiffons et autres serpillières. Les vieux tee-shirts peuvent parfaitement être utilisés pour faire le ménage, mais il existe également une multitude de chiffons pour différentes utilisations : le non-tissé est idéal pour les grandes surfaces, grâce à sa capacité d'absorption, tandis que le chiffon en microfibre s'utilise sans produits, pour nettoyer et essuyer les traces et la poussière. Côté produits, vous pouvez utiliser vos chiffons avec des nettoyants classiques, ou opter pour des alternatives plus naturelles, comme le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude, par exemple.

Comment fabriquer des lingettes réutilisables ?

Autre option pour les adeptes de la lingette : se tourner vers le fait maison. C'est simple : il vous suffit de vous munir de chiffons - de vieux tee-shirts découpés feront parfaitement l'affaire - et d'un grand bocal en verre muni d'un couvercle. Placez les tissus à l'intérieur, et ajoutez à part égale de l'eau filtrée et du vinaigre blanc, ainsi que quelques gouttes d'huiles essentielles*. Imbibez les chiffons, et voilà vos lingettes prêtes à être utilisées. Une fois souillées, les lingettes réutilisables peuvent être passées à la machine, et réutilisées à l'infini, ou presque : il suffit de refaire le mélange.

* Attention, les huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de moins de trois ans. Demandez toujours un avis médical.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.