Feu de forêt, le fléau des étés : quelles précautions prendre ?

Chargement en cours
Chaque année, les feux de forêts ravagent des milliers d'hectares.
Chaque année, les feux de forêts ravagent des milliers d'hectares.
1/2
© Adobe Stock, synto

Chaque année, la chaleur et la sécheresse font des forêts du monde entier des zones sensibles aux incendies. Pour éviter les feux de forêt, chacun doit y mettre du sien. Découvrez les recommandations du gouvernement et des pompiers pour limiter les risques et protéger la nature, les animaux et les êtres humains.

En été, les feux de forêts font régulièrement la Une de l'actualité. Il suffit parfois d'un petit rien pour déclencher un incendie qui sera difficile à maîtriser, détruira des hectares de bois, et mettra en péril aussi bien les animaux, les personnes vivant à proximité des forêts en question, ainsi que les personnes mobilisées pour lutter contre les flammes. Chaque année, des dizaines d'incendies sont déclenchés de façon accidentelle par des promeneurs, par maladresse ou inattention.

Une question de bon sens

Chaque année, les pompiers et le ministère de l'Agriculture et de l'Environnement publient des guides pour rappeler au grand public les bonnes pratiques pour la préservation du patrimoine forestier. À commencer par limiter tout ce qui pourrait entraîner un départ de feu dans une zone à risque.

Ainsi, il est formellement interdit d'allumer un feu ou un barbecue dans une forêt. L'idée de passer une soirée autour d'un feu de camp est bien évidemment tentante, mais la moindre étincelle non maîtrisée pourrait enflammer l'herbe et le bois sec qui ne demandent qu'à flamber, et donc déclencher une catastrophe. Il est également fermement interdit de jeter ses mégots de cigarette dans la nature. Outre la source de pollution que cela représente, le tabac incandescent est largement suffisant pour créer une flamme dans un environnement sec, et donc déclencher par inadvertance un feu de forêt.

Les bonnes pratiques pour ne pas prendre de risque

Outre le fait de faire son maximum pour ne pas risquer de déclencher un incendie, le public est enjoint à respecter des zones particulières pour le camping, mais aussi pour garer leurs véhicules. En effet, en passant la nuit dans une zone non-autorisée, vous risquez de vous trouver dans un endroit qui ne sera pas immédiatement pris en charge par les secours, car personne ne saura que vous vous y trouvez, tandis que les campings officiels, eux, seront immédiatement évacués en cas de risque.

Pour ce qui est des véhicules : pensez à vous garer uniquement dans des endroits prévus pour. L'objectif est de laisser les routes forestières accessibles sans problème pour permettre une rapide intervention des secours en cas de début de feu.

Témoin d'un incendie, comment agir ?

Vous êtes témoins d'un incendie de forêt ? À moins qu'il ne s'agisse que d'un tout petit départ de feu, vous ne pourrez pas faire grand-chose à votre échelle pour l'arrêter. Il est donc essentiel de prévenir au plus vite les pompiers en appelant le 18, et en leur décrivant avec précision la zone concernée et l'ampleur de l'incendie. Éloignez-vous au plus vite, dans le sens contraire du déplacement du feu, et respirez à travers un linge humide pour vous protéger des fumées toxiques.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.