Cultiver écologiquement sous serre, une mission loin d'être impossible

Chargement en cours
Sous une serre, le rendement des cultures est amélioré !
Sous une serre, le rendement des cultures est amélioré !
1/2
© Adobe Stock, maryviolet

Les serres ne sont plus uniquement réservées à des fins professionnelles pour une culture en masse ! L'installation d'une serre sur votre terrain est pleinement envisageable et les avantages sont bel et bien nombreux. Suivez le guide et découvrez-en un peu plus sur la culture sous serre !

Qu'est-ce que la culture sous serre ?

Une serre est une structure close sous laquelle il est possible de cultiver des fruits ou des légumes. Cela permet d'optimiser la culture étant donné qu'elle est protégée des intempéries qui pourraient la fragiliser. La culture sous serre s'appelle la serriculture.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la culture sous serre ?

Les avantages :

La serre agit comme un micro-climat sur les plantes, de fait, leur croissance s'accélère pour un meilleur rendement. Protégées, elles sont également moins soumises aux maladies et aux ravageurs. La plantation sous serre permet aussi de prolonger la culture de certains fruits et légumes. Par exemple, des fraisiers et des tomates sous serre peuvent donner une récolte un peu plus tardive, une façon de profiter pleinement des produits d'été en automne. Ce type de culture est également une solution pour pouvoir jardiner par tous les temps, vous n'avez plus de risque d'être confronté(e) aux bourrasques et aux pluies !

Les inconvénients :

Le prix d'une serre de jardin en verre ou en polycarbonate peut freiner son acquisition. Néanmoins, acheter une serre à bas prix est souvent significatif de mauvaise qualité. Reste à savoir si installer une serre est un réel besoin ou une envie modérée.

Autres inconvénients : l'entretien et la maîtrise de la serre. Il faut penser à l'entretenir régulièrement et à l'aérer sous peine de voir s'installer de la moisissure ou des nuisibles. Si elle est mal ventilée, la température va augmenter et la culture risque d'être malmenée.

Quel type de légumes ou fruits cultiver sous serre et comment le faire ?

Un grand nombre de légumes se plient aux conditions de culture sous serre : la tomate, le concombre, la salade, le poivron, la courgette, le concombre, le radis, la blette... Pour savoir quels types de légumes cultiver sous serre et à quelle période, référez-vous à un calendrier. Par exemple, les semis de tomates doivent être réalisés en mars, mais ceux de concombres et de courgettes peuvent attendre et être effectués en mai. Certains légumes comme le chou-bleu ou la carotte peuvent être semés une grande partie de l'année. Ainsi, la serre est exploitable chaque saison. L'hiver, elle peut également servir d'abri aux agrumes pour éviter qu'ils subissent le gel.

Petite astuce : Vous pouvez planter des "plantes compagnes" (espèces bénéfiques à d'autres) au pied d'autres plantes, notamment auprès de celles qui poussent en hauteur : basilic ou sauge avec les tomates, capucine avec les courgettes...

Quelques conseils pour réussir sa culture

• Ôtez les feuilles jaunies ou malades des plantes pour ne pas les épuiser.

• Taillez les plantes potagères pour limiter leur propagation et ne pas perdre en luminosité.

• Placez les plantes en quinconce pour qu'elles profitent d'un maximum d'espace.

• Arrosez tous les jours ou presque pour compenser l'eau de pluie que les plantes n'ont pas sous serre et apportez-leur de l'engrais.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.