Compost : que peut-on mettre dedans ?

Chargement en cours
Le compost est le meilleur moyen d'utiliser les déchets végétaux que vous produisez pour les transformer en fertilisant ou en engrais.
Le compost est le meilleur moyen d'utiliser les déchets végétaux que vous produisez pour les transformer en fertilisant ou en engrais.
1/2
© Adobe Stock, Skórzewiak

À l'heure où zéro déchet et écologie sont au coeur de la cause environnementale, vous pouvez avoir l'envie de faire votre propre compost. Néanmoins, un tel engagement demande d'être bien informé sur le sujet. Car non, tous les déchets ne sont pas bons à être compostés quand d'autres peuvent l'être sous certaines conditions seulement.

Que vous soyez en maison ou en appartement, le compost est le meilleur moyen d'utiliser les déchets végétaux que vous produisez pour les transformer en fertilisant ou en engrais. Une fois la décomposition arrivée à terme, il peut constituer un excellent amendement pour le sol et favorise la croissance des plantes, rosiers, arbres et arbustes. Mais attention, si la plupart des matières organiques peuvent être compostées, il existe toutefois certaines choses qui se décomposent plus difficilement que d'autres.

Les matières vertes

Si l'on peut choisir de faire son compost en bac ou bien en tas, il existe quelques autres règles à respecter scrupuleusement si l'on veut que l'opération soit un succès. Parmi les déchets qu'il est facilement possible de composter se trouvent les "matières vertes", autrement dit les déchets mous et humides qui sont pour la plupart très riches en azote. En tête de ligne, les épluchures de fruits et de légumes ainsi que les marcs de café (à jeter avec le filtre en papier préalablement déchiré) sont parfaits pour votre compost. Les fleurs fanées ou encore les sachets et feuilles de thé peuvent également être mis au compost, en vous assurant toutefois qu'aucune matière synthétique ne viendra perturber le processus. Tout ce qui concerne les mousses végétales et les résidus de récolte (d'un jardin ou d'un potager), comme les trognons de fruits ou les pieds fanés, sont également facilement compostables. D'autre part, certaines feuilles fraîches comme celles des noyers ou bien des chênes contiennent des tanins qui ont pour inconvénient de ralentir le processus de décomposition. Il est donc conseillé de passer la tondeuse dessus pour les déchiqueter avant de les mettre au compost. Enfin, les fientes de volaille constituent un excellent "ingrédient" pour votre compost, de même que les fumiers de cheval, lapin ou chèvre.

Les matières brunes

Ces dernières, aussi appelées matières "dures et sèches" sont particulièrement riches en carbone et concernent les déchets solides. Dans cette catégorie, on retrouve le papier, le carton et les tissus cellulosiques. À ce titre, les mouchoirs, l'essuie-tout ou encore les feuilles de papier journal font partie des déchets facilement compostables (attention cependant à éviter les feuilles colorées qui peuvent éventuellement contenir des métaux lourds). Les copeaux de bois (non traités, ni peints), les écorces, le foin et les tiges de fleurs sèches peuvent également être envoyés au compost s'ils ont été préalablement broyés pour faciliter le processus de décomposition. Enfin, toutes les litières de petits animaux comme les hamsters ou les lapins ainsi que les emballages flanqués du label "OK Compost HOME" sont également bons à mettre au compost.

Les matières compostables selon certaines conditions

Il existe certains déchets que vous pouvez composter selon quelques règles. Les os ou coquilles d'oeufs en font partie. Étant très solides, ils mettent beaucoup de temps à se décomposer. Il conviendra donc de les broyer avant de les mettre au compost. Le pain peut être également utilisé s'il a été correctement humidifié. Les restes alimentaires cuits sont à éviter de préférence mais peuvent tout de même être compostés en petite quantité, et correctement enfouis au centre du compost, là où la température sera la plus élevée. On peut faire de même avec les plantes malades, afin de détruire les agents pathogènes. Enfin, les cendres de cheminée constituent un engrais minéral riche en phosphore, potasse, chaux et oligo-éléments mais il convient de ne pas dépasser la quantité de 3kg par m³ environ.

Les matières non compostables

Toute matière synthétique est à proscrire du compost. Il en va de même pour les poussières d'aspirateur, les chiffons et textiles, les excréments de chats ou de chiens, les journaux illustrés en couleurs, les bois traités, les huiles et graisses alimentaires ou encore les cendres de charbon de bois, le poisson et ses arêtes, les produits laitiers, les moules et les huîtres qui attireront les insectes. À noter que les litières en argile sont à proscrire de même que la terre et le sable, à moins d'être en infime quantité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.