Ces gestes simples pour économiser de l'énergie à la maison

Chargement en cours
Réduire ses dépenses énergétiques est essentiel pour lutter contre le réchauffement climatique et préserver la planète.
Réduire ses dépenses énergétiques est essentiel pour lutter contre le réchauffement climatique et préserver la planète.
1/2
© Adobe Stock, ipopba

En réduisant votre consommation d'énergie à la maison, vous faites coup double : nous seulement cela baisse vos factures d'électricité, mais cela est également bénéfique pour l'environnement. Prendre soin de votre porte-monnaie et de la planète, c'est possible. Voici comment.

Les factures d'énergie coûtent cher. En moyenne, un ménage français consacre 8,5% de son revenu annuel à ses dépenses énergétiques (déplacements et logement). Si la part consacrée au chauffage baisse, celle dédiée aux appareils électroménagers et électriques progresse. Au quotidien, pour réduire les dépenses, pas besoin de tout révolutionner. Des gestes simples permettent de faire la différence.

Au niveau du chauffage

Le chauffage est votre plus gros poste de consommation. Il représente environ 60% du montant de vos factures d'électricité. Pour réduire la note, il faut commencer par baisser la température dans votre habitation. Un degré de moins et vous économisez 7% d'énergie. Pour être bien chauffée sans être surchauffée, il est recommandé d'avoir une température de 22°C dans la salle de bain pendant la douche et de 18°C le reste du temps. Dans les pièces de vie, le thermomètre doit passer de 20° en journée à 18° la nuit. Vous vous absentez plus d'une journée ? Placez les radiateurs en mode hors gel !

Autre astuce pour éviter les déperditions de chaleur : fermez vos volets la nuit et installez des rideaux épais que vous fermerez aussi quand vous dormez. Enfin, purgez régulièrement les radiateurs. L'air accumulé dans les tuyaux est responsable d'un vrai gaspillage énergétique.

Les appareils électriques et électroménagers

Ordinateur, télé, lave-vaisselle, lave-linge... ils représentent une source importante de dépenses et une optimisation de leur utilisation fera baisser vos factures. À commencer par le lave-linge. Une machine qui tourne à 30°C consomme trois fois moins d'énergie qu'un lavage à 90°C. Vous avez un sèche-linge ? Dans la mesure du possible, préférez le séchage à l'air libre. L'utilisation d'un sèche-linge vous coûtera entre 34 € (classe A) et 110 € par an (classe B). Pour le lave-vaisselle, privilégiez le mode "Éco". Un programme qui porte bien son nom puisque ce mode consomme jusqu'à 45% d'électricité de moins qu'un lavage intensif ! Et quand vous cuisinez, pensez à couvrir vos casseroles lorsque vous faites bouillir de l'eau. Cela divise par 4 la consommation d'énergie !

Autre poste de dépenses inutiles : les appareils laissés en veille. Télé, box internet, lecteur Blu-ray... on estime qu'entre 15 et 50 équipements par foyer reste en mode veille chaque nuit, un mode très énergivore. Sachez que votre box allumée 24h/24 consomme en un an autant que votre... frigo ! Au total c'est environ 80 € par an de dépensés inutilement. Alors, coupez complètement tous les équipements qui n'ont pas besoin d'être allumés la nuit et réalisez 10% d'économies ! Pensez également à débrancher votre ordinateur. Même éteint, il consomme de l'électricité. Pour vous faciliter la vie, investissez dans des multiprises à interrupteur. Elles coûtent entre 5 et 15 € mais vous feront faire de belles économies. Et n'oubliez pas d'éteindre la lumière quand vous quittez une pièce. À quoi bon éclairer une chambre vide ?

Des travaux de rénovation peut-être nécessaires

Si vous êtes propriétaire, des travaux énergétiques ont sans doute besoin d'être réalisés dans votre habitation. Des travaux d'isolation notamment. Sachez qu'il existe de nombreuses aides financières proposées par l'État pour vous aider à réduire les coûts.

Enfin, n'oubliez pas que chaque geste compte. Tel le colibri, nous avons tous la possibilité de prendre part au changement.

Sources : Ademe.fr , www.energie-info.fr

Vos réactions doivent respecter nos CGU.