3 bonnes raisons de faire ses produits ménagers maison

Chargement en cours
Depuis le mois de septembre 2019, grâce au "Ménag'Score", nous pouvons évaluer de manière simple et visible la toxicité de nos produits ménagers.
Depuis le mois de septembre 2019, grâce au "Ménag'Score", nous pouvons évaluer de manière simple et visible la toxicité de nos produits ménagers.
1/2
© Adobe Stock, JackF

En septembre 2019, le magazine 60 millions de consommateurs publie une étude réalisée sur 108 produits ménagers, toutes marques confondues. Les résultats sont alarmants : moins d'un produit sur dix seulement ne contient aucune substance toxique pour la santé et l'environnement. Heureusement, une alternative existe : fabriquer soi-même ses produits d'entretien. Un choix adopté par près de 17% des Français selon une étude Kantar Worlpanel réalisée en décembre 2017.

Depuis quelques années le ''Do It Yourself'' (DIY) autrement dit ‚''le faire soi-même'' a le vent en poupe et cette tendance se retrouve jusque dans les produits ménagers. Et pour cause, ce que nous achetons en grande surface contient pléthore de substances chimiques, qui peuvent créer des allergies chez certaines personnes ou encore, avoir des conséquences sur l'air que nous respirons dans nos propres logements. Selon l'Observatoire de la qualité de l'air intérieur, notre maison serait cinq à sept fois plus polluée que l'extérieur. De quoi se lancer sans attendre dans la fabrication de nos produits ménager maison.

Des produits 100% naturel

La fabrication maison de ses produits ménagers s'inscrit dans une démarche éco-responsable. En effet, en utilisant des produits de base tels que le savon noir, le citron, le vinaigre blanc ou le bicarbonate de soude nous réduisons considérablement notre impact environnemental puisque tous les ingrédients sont naturels et biodégradables.

Un coup de balais sur nos dépenses

Faire soi-même ses produits d'entretien permet aussi de réaliser une économie substantielle. Les ingrédients de base se comptent sur les doigts d'une main et représentent un coût minime. Par exemple, le litre de vinaigre blanc est à moins d'1€. De plus, inutile d'investir dans un nouveau contenant lorsque ce dernier est vide. Il suffit de le remplir à nouveau avec la quantité souhaitée. Conséquences : plus de gaspillage ni de déchets superflus.

Une démarche facile et efficace

Pour débuter, vous n'aurez besoin que de quatre produits de base très simples à trouver dans n'importe quel commerce de proximité : le fameux vinaigre blanc pour venir à bout de tous les sols et ustensiles de cuisine. Du savon de Marseille, à diluer dans l'eau chaude pour faire votre lessive, ainsi que l'incontournable bicarbonate de soude, détartrant puissant pour récurer son four par exemple. Enfin, l'acide citrique pour éliminer les odeurs.

Petite astuce : intégrer de l'huile essentielle à vos préparations pour varier les parfums de vos produits ménagers. Et si l'idée de vous lancer en solo vous effraye, il existe de nombreux ateliers plutôt ludiques et conviviaux. Attention, en revanche, les huiles essentielles sont interdites et dangereuses pour les femmes enceintes et les jeunes enfants.

Le plus : La Confédération de la Consommation, du Logement et du Cadre de Vie (C.L.C.V.), agréée comme association nationale de défense des consommateurs et de protection de l'environnement, propose des ateliers : "Maison nette sans salir ma planète" dédiés au grand public, pour présenter des recettes simples avec des produits naturels.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.