Spoilers : qu'est-ce que c'est ?

Chargement en cours
Les spoilers sont partout, pour les fans de séries, il n'est pas toujours évident de leur échapper.
Les spoilers sont partout, pour les fans de séries, il n'est pas toujours évident de leur échapper.
1/2
© iStock, SanneBerg

Jessica Xavier

Fan ou non de séries, vous avez probablement entendu parler de spoilers. Vous vous demandez ce que signifie ce terme anglais rentré dans le langage courant ? Réponse.

"To spoil" en anglais signifie gâcher, gâter. On parle par exemple de "spoiled child" pour un enfant gâté. Mais alors, quel est le lien avec les films et les séries ?

Définition d'un spoiler

Un spoiler est une info qui révèle la fin d'un film, d'un livre d'un épisode, révèle l'identité d'un coupable, une donnée cruciale sur une intrigue et qui gâche le suspens et le plaisir de la personne qui n'est pas encore au courant. Le terme s'est popularisé à l'origine sur le Web notamment sur les forums dédiés au cinéma. Un spoiler, prononcé "spoïleur", peut aussi bien être une info révélée que la personne qui dévoile l'intrigue.

Des origines trompeuses

Les sonorités anglophones du mot spoiler en feraient presque oublier ses racines latines et françaises. Spoiler vient en effet du latin spoliare, ruiner, piller qui a donné naissance en français moderne au mot spolier (dépouiller, déposséder). Par ailleurs, le mot n'a pas attendu l'avènement des séries télé pour devenir à la mode. Au XIVème siècle, Outre-Manche, il était pas mal utilisé en temps de guerre. Mais à cette époque, il avait un sens un peu différent. S'il signifiait déjà dépouiller, il était surtout utilisé pour parler de l'ennemi que l'on "dépouillait, déshabillait une fois l'avoir tué." Pas si étonnant, que "spoiler" et "Game of Thrones" fassent si bon ménage !

Le saviez-vous ?

Les Québécois toujours prêts à défendre la langue de Molière et à combattre les anglicismes ont imaginé un mot pour remplacer le terme "spoiler" : le "divulgâcheur". Ce néologisme qui mixe "divulgateur" et "gâcheur" est clair comme de l'eau de roche...

Je spoile, tu spoiles...

Le mot spoiler est parfaitement intégré à notre langage et il se conjugue : je te spoile, tu me spoiles... Il peut être utilisé comme verbe ou substantif.

Échapper aux spoilers

Rien de pire que se faire raconter la fin d'un film avant de l'avoir vu. Pour échapper à ces infos que vous ne voulez pas voir, les spoilers sont généralement clairement indiqués que ce soit en ligne ou dans la presse papier. Ils sont souvent annoncés avec un (attention spoiler) pour prévenir le lecteur d'une révélation et l'inviter à passer son chemin s'il ne veut pas êtes poilé.En ligne, certains sites cachent le spoile avec un "anti-spoiler". Il suffit de passer la souris sur le masquage pour lire le texte. Malgré tout, il n'est toujours évident de leur échapper, notamment pour les séries américaines diffusées avec beaucoup d'avance. Tous les sites ne mettent pas d'alerte, sans parler de Twitter, la terre mère des spoilers.

À noter, si pour l'immense majorité le spoil est un drame, certaines personnes aiment se faire spoiler, savoir à l'avance ce qui va arriver ne les dérange pas.

Hitchcock l'anti-spoiler

Pour préserver l'intrigue se des films, le génie du suspens en révélait le moins possible. Pour le lancement de son célèbre "Psychose", il avait mis sur l'affiche du film l'actrice Jason Leigh qui (attention spoiler) meurt dès le début du film.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.