Informatique : qu'est-ce qu'un cookie ?

Chargement en cours
Les cookies, une menace pour la vie privée ?
Les cookies, une menace pour la vie privée ?
1/2
© Adobe Stock, momius

Présent depuis la création d'Internet, le cookie reste un mystère pour de nombreux utilisateurs, partagés entre la méfiance et l'incompréhension.

Le cookie, accompagnateur pour visite guidée

Le cookie informatique est né quasiment en même temps que l'Internet grand public, au début des années 1990, même si son existence n'a été relevée que quelques années plus tard. Le choix de l'appellation, dérivée de "magic cookie", ne s'explique pas vraiment : les informaticiens sont parfois fantasques.

L'objectif initial du cookie était d'aider l'utilisateur dans sa navigation, en gardant en mémoire ses paramètres favoris. À titre d'exemple, un cookie peut enregistrer votre mot de passe, mais aussi votre langue de lecture ou votre format d'affichage préféré. Le fonctionnement est simple : lorsque vous visitez un site, votre navigateur enregistre un fichier texte, le fameux cookie, où est indiqué l'ensemble de vos préférences. Lorsque vous reviendrez sur le site, le navigateur consultera ce fichier pour mieux répondre à vos attentes. C'est un peu comme laisser votre carte de visite et un mot après un dîner au restaurant : à votre prochaine visite, le patron connaîtra votre table préférée et vous appellera par votre prénom.

Le cookie, le Big Brother de l'Internet ?

Si les intentions de départ sont bonnes, le cookie est aujourd'hui jugé par beaucoup comme un espion pas toujours très bien intentionné. Parmi les données récoltées, on trouve ainsi les requêtes tapées dans les moteurs de recherche et l'historique de navigation, avec notamment le temps passé sur chaque page consultée. L'objectif est avant tout commercial : sachant que vous avez passé une heure sur un site de chaussures, dont pas moins de dix-sept minutes sur la page des santiags, il est assez facile de savoir ce qui vous fera plaisir pour votre anniversaire (dont le cookie connaît également la date). Résultat ? À la place des publicités aléatoires, vous verrez désormais apparaître des messages ciblés pour promouvoir les bottes à bout carré ou les modèles à franges.

Normalement, un cookie enregistré en visitant un site ne peut pas être communiqué à d'autres, mais le doute existe. Les informations fournies sur Internet étant par ailleurs de plus en plus nombreuses, à travers les réseaux sociaux notamment. À savoir qu'un outil les enregistre à quelque chose de désagréable, voire d'inquiétant.

Naviguer sans cookie : plus d'intimité et de sécurité ?

Premier point rassurant : s'il est intrusif, le cookie n'est pas dangereux pour la sécurité de votre ordinateur. C'est un fichier texte, il ne peut donc en aucun cas causer des dysfonctionnements comme le ferait un virus.

Faut-il pour autant s'en priver ? Les cookies assurent toujours leur fonction initiale, à savoir rendre plus fluide votre navigation au quotidien, surtout sur les sites que vous fréquentez très régulièrement. La meilleure solution est sans doute de sélectionner vous-même les sites auxquels vous faites confiance. La CNIL (Commission Nationale Informatique et Liberté) impose désormais aux sites de demander l'accord de l'internaute avant de collecter ses données. Les navigateurs permettent par ailleurs de désactiver de façon durable ou temporaire (avec la navigation privée) les cookies, et même de le faire site par site. Car s'il est agréable de se faire appeler par son prénom en allant prendre son café, il peut être plus pénible de se voir sans cesse, encore et encore, à longueur de page, proposer de nouvelles santiags, alors que l'achat des premières, déjà, était une erreur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.