Comment les stories ont conquis les réseaux sociaux

Chargement en cours
Chaque jour 500 millions d'utilisateurs de stories. Phénomène éphémère ou nouveau mode de communication durable ?
Chaque jour 500 millions d'utilisateurs de stories. Phénomène éphémère ou nouveau mode de communication durable ?
1/2
© iStock, martin-dm

Les stories se sont imposées comme un nouveau mode de communication sur les réseaux sociaux. Voici pourquoi elles séduisent tant.

Concept inventé en 2013 par Snapchat, repris et propulsé par Instagram en 2016, les stories sont des formats mobiles éphémères (visibles 24 h) et courts (15 secondes). Elles permettent de diffuser pêle-mêle vidéos, photos, textes, émojis, musiques, hashtags... Les stories sont rapidement devenues une nouvelle façon plus spontanée de partager avec sa communauté et sont aujourd'hui la base de la communication dans la sphère social media. En janvier 2019, les stories d'Instagram étaient utilisées par quelques 500 millions d'abonnés... chaque jour ! Snapchat, Instagram, Messenger, Facebook, Whatsapp tous les réseaux sociaux ont désormais leur format Stories, même YouTube s'y est mis avec ses Reels. Pas de doute, ces mini-formats connaissent un engouement qui ne semble pas près de s'arrêter.

Du contenu plus spontané

Alors que les photos sur Instagram sont mises en scène, travaillées et retouchées parfois à l'extrême, perdant au passage toute trace d'authenticité, les stories ont vocation à être réalisées rapidement, sans être retouchées (ou pas trop), sans recherche de mise en scène particulière. Elles racontent généralement des tranches de vie, des événements pris sur le vif, entraînent les utilisateurs dans les coulisses d'un événement, jouent la carte d'une certaine intimité. Pour les marques et les entreprises c'est un moyen d'avoir une communication moins lisse, plus naturelle, avec laquelle elles peuvent se permettre une plus grande légèreté de ton. Un excellent moyen de renforcer leur storytelling et culture d'entreprise. Avec leur côté éphémère et authentique, les stories ont un côté rassurant qui permet de créer une certaine proximité avec sa communauté.

Une interaction avec sa communauté

Autre atout, les stories offrent une interaction avec ses abonnés. Grâce aux questions, aux sondages, il est possible de questionner sa communauté, de la rendre partie prenante de son quotidien, de ses activités. Une certaine proximité, même de façade, qui plaît aux internautes. Et cela les marques l'ont bien compris. Elles sont de plus en plus nombreuses à utiliser les stories pour garder le contact avec leurs (potentiels) clients, pour générer de l'engagement de la part de leurs abonnés.

Un outil de l'immédiateté

Les stories répondent au besoin actuel du live, de la spontanéité. A l'ère du zapping à tout-va, elles règnent en maîtres. Elles sont faciles et rapides à faire (quelques minutes voire quelques secondes suffisent pour poster une story), et tout aussi rapides à regarder.

Les stories permettent aussi aux marques et aux influenceurs de renouveler très souvent leur contenu, sans jamais inonder les utilisateurs puisque chacun être libre de regarder ou non les stories qui remontent en haut de leur page et non dans leur fil d'actualité. Il s'agit d'un excellent moyen d'augmenter sa présence sur les réseaux sociaux sans risquer l'overdose (les contenus disparaissant au bout de 24h).

Enfin, les stories permettent une grande créativité. Son, image, vidéos, émojis, couleurs, textes... ces mini-vidéos sont personnalisables à l'infini. L'occasion pour chaque utilisateur de laisser parler sa fibre artistique, de s'amuser en postant des vidéos qu'il pourra conserver sur son mur grâce aux highlights ou les laisser disparaître dans les nimbes de la vie online.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.