Bientôt la fin de l'appareil photo numérique ?

Chargement en cours
Les smartphones peuvent-ils vraiment menacer les appareils photo numériques ?
Les smartphones peuvent-ils vraiment menacer les appareils photo numériques ?
1/2
© Adobe Stock, ikostudio

Avec l'avènement des photophones, les appareils photo numériques sont-ils voués à une mort certaine ? Décryptage.

Prendre une photo avec son smartphone est devenu un tel réflexe que les appareils photo numériques (compact, hybride, reflex) sont de plus en plus délaissés. Face à cette nouvelle concurrence sont-ils voués à être relégués au même rang que les appareils argentiques ?

Des smartphones de plus en plus pointus

Avec la montée en puissance de leur résolution et de leur qualité, les smartphones sont devenus pour beaucoup l'appareil photo numéro un. Il s'agit d'ailleurs de l'argument de vente premier depuis quelque temps. Ce que les consommateurs demandent à leur téléphone avant tout ? Faire de jolies photos. Et les marques ne s'y sont pas trompées. Les géants comme Apple, Huawei, Xiaomi, Google se sont lancés dans une course aux photophones (smartphones dédiés surtout à la photo) le plus performant possible. Résultat, les téléphones affichent une qualité proche d'un appareil photo numérique (APN), notamment d'un compact. Sans surprise, ces derniers voient leurs parts de marché chuter de façon vertigineuse.

Le marché des APN en berne

Le marché des appareils photo numérique (APN) aurait perdu en neuf ans, près de 80% de ses volumes*. En 2019, Canon estimait que d'ici 2020 ses ventes d'APN chuteraient de 50 %. Et les premières victimes sont sans surprise les compacts dont la qualité est proche, quand elle n'est pas surpassée, par celle des smartphones. En boutique, ils sont remplacés par les reflex et autres hybrides qui ne sont pas pour autant à l'abri. S'ils séduisent toujours les professionnels et les amateurs aguerris, pour les photographes occasionnels, ils sont trop encombrants, trop chers, mais aussi trop technique. Les familles et photographes amateurs aiment tout autant se tourner vers un smartphone plus léger, plus compact qui leur permet de faire des photos dont la qualité leur convient parfaitement.

Reflex et hybrides, une carte à jouer

Si le déferlement des smartphones sur le marché de la photo a rebattu les cartes, tout n'est pas pour autant perdu pour les APN. Certes les compacts et entrées de gamme sont voués à disparaître car ils n'apporteront rien de plus que le photophone en terme de qualité, mais les reflex et hybrides ne sont pas totalement menacés... à condition de se réinventer. Les marques vont devoir monter en gamme, trouver des atouts qui les démarqueront des smartphones. Le premium, l'appareil de plus en plus sophistiqué est certainement la carte de survie des APN. Mais ils risquent également de se couper de toute une frange de photographes amateurs qui aiment prendre des photos avec un reflex ou un hybride mais ne pourront plus s'offrir ces joujoux hors de prix et n'auront d'autres solutions que de se tourner vers des photophones très performants.

Si les smartphones ne sonnent pas le glas des APN, une chose est sûre, ils vont entraîner un changement de technologies. Certains allant même imaginer des appareils photo numériques proposant la téléphonie...

* Source LCI

Vos réactions doivent respecter nos CGU.