5 idées digitales pour créer du lien avec ses petits-enfants

Chargement en cours
Aujourd'hui, les enfants sont ultra-connectés... et si les grands-parents s'y mettaient ?
Aujourd'hui, les enfants sont ultra-connectés... et si les grands-parents s'y mettaient ?
1/2
© iStock, vadimguzhva

Pas toujours facile de garder le contact avec ses petits-enfants, notamment si ces derniers ne vivent pas à proximité, si les parents sont divorcés ou si le temps accordé aux grands-parents n'est pas une priorité... Heureusement, Internet peut favoriser les liens intergénérationnels.

"C'est une évidence absolue d'être connectés pour la majorité des grands-parents d'aujourd'hui, s'ils ne veulent pas être largués dans leurs rapports avec leurs petits-enfants", assure à 20 Minutes Caroline Cotinaud, auteure du livre "Grands-parents débutants". Et de prévenir : "S'ils ne se mettent pas au diapason, le dialogue risque d'être vite interrompu." Pour éviter ce genre de désagrément, voici 5 astuces connectées pour entretenir le lien familial.

Passez un appel vidéo de votre téléphone

"Loin des yeux, loin du coeur", dit le proverbe. Désormais, cette phrase n'a plus vraiment lieu d'être grâce aux appels vidéo passés via un smartphone ou une tablette. Vous pouvez désormais parler avec vos petits-enfants et surtout les voir en direct, même si ces derniers vivent à des centaines de kilomètres de vous. Ce genre de visioconférence (appelée plus couramment "visio"), de plus en plus facile à utiliser, est rendu possible grâce à des applications bien souvent gratuites, à installer au préalable. Parmi elles, vous pouvez tester Google Duo, Skype, Hangout ou encore Tango.

Utilisez la webcam de votre ordinateur

Votre téléphone portable est trop vieux et ne vous permet pas de passer des appels en visioconférence ? Vous avez un ordinateur doté d'un objectif ou une webcam indépendante reliée à votre machine ? Le tour est joué ! Grâce à des logiciels de communication comme l'incontournable Skype, plus de raison de rester sans nouvelles de vos petits-enfants. Ces outils vous permettent de passer des appels vidéo mais également de partager des fichiers (photographies etc.)

Inscrivez-vous sur les réseaux sociaux

Impossible de passer à côté de ces plateformes. Que ce soit Facebook, Snapchat ou Instagram (Twitter est moins concerné), les réseaux sociaux font partie intégrante du quotidien des jeunes générations, notamment des adolescents. Pourquoi ne pas tenter l'expérience et vous inscrire sur Facebook par exemple ? C'est l'occasion de suivre régulièrement l'activité de vos chères petites têtes blondes, d'aimer les contenus qu'elles publient (et de leur côté d'aimer les vôtres si vous en postez) et surtout de communiquer simplement et rapidement avec elles via les messageries instantanées.

Communiquez par mails

Les réseaux sociaux ne vous inspirent pas ? Rabattez-vous vers votre boîte de messagerie ! "L'usage du mail a remplacé la carte postale que l'on envoyait aux grands-parents pour raconter ses vacances. Et ces échanges numériques démarrent désormais vers 6-7 ans", explique Caroline Cotinaud à 20 Minutes. Les messages électroniques permettent d'entretenir le lien avec les jeunes. "Les adolescents se confient par exemple, plus facilement à eux par écrit, ce qui transforme les papys et mamys en véritables confidents", assure l'auteure.

Laissez-vous tenter par les jeux-vidéo

Vous souhaitez partager plus qu'un simple appel vidéo avec vos petits-enfants ? Pourquoi ne pas partager leur passion pour les jeux-vidéos ? Que ce soit sur une console de salon, via votre ordinateur ou votre smartphone, de plus en plus de jeux permettent de garder le lien avec d'autres joueurs de diverses manières : réaliser des quêtes et s'amuser ensemble ou encore mesurer ses connaissances pour les adeptes de la compétition.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.